Successful women (from left): Silke Bagschik, Christine Leuderalbert and Melanie Metzger present the ID.3. © Volkswagen

Les femmes trop peu représentées sur le marché des voitures électriques ?

Une action médiatique urgente serait nécessaire pour réduire l’écart croissant entre les hommes et les femmes sur le marché des voitures électriques. Ce secteur se concentrerait trop sur les hommes…

C’est l’appel lancé par la société anglaise AutoTrader, qui a publié un rapport (No driver left behind : women and the journey to electric) révélant que les femmes achètent moins de voitures électriques car moins informées – et moins invitées à le faire – en raison d’un marketing mal ciblé. Pourtant, 48 % des permis de conduire anglais sont détenus par des femmes.

Marché macho ?

La majeure partie du marketing des voitures électriques est actuellement axée sur la technologie, l’image et les performances, alors que seulement 12 % des femmes déclarent donner la priorité à ce type d’aspect. AutoTrader estime que l’accent devrait plutôt être mis sur la sécurité et le confort, un domaine que 65 % des conductrices considèrent comme le plus important.

Dès lors ce manque de prise en considération conduirait les femmes à se sentir peu (et mal) informées le sujet, entraînant leur désintérêt de la voiture électrique. Trop nombreuses sont celles qui ne connaissent pas les détails concernant les modes de conduite, des temps de charge, les réseaux de bornes de recharge, la puissance des bornes et évidement les variations d’autonomie.

Le rapport souligne la nécessité de sortir du focus pro-masculin et donc promouvoir plus largement les VE sur les médias sociaux, sachant que 86 % des Anglaises les utilisent pour obtenir des conseils d’achat de n’importe quel autre produit. Ce qui sous-entend aussi l’intérêt de voir des spécialistes féminines parler de voitures électriques, chose encore très rare sur la Toile. La plupart (41%) des candidates acheteuses de voitures électriques en Angleterre (41 %) s’en remettent pour l’instant aux recommandations familiales ou d’amis. Auto Trader invite aussi les médias généralistes (ou purement féminins) à développer la présence de la voiture électrique dans leurs pages magazines et/ou en ligne.  

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content