Les comportements inciviques en hausse sur les routes belges

Le Vif

Injurier les autres usagers au volant, klaxonner de manière intempestive, coller délibérément les autres véhicules et même descendre de voiture pour s’expliquer: tous ces comportements sont en hausse en Belgique, d’après le dernier baromètre de la sécurité routière effectué dans 11 pays européens par la Fondation Vinci Autoroutes, et relayé en Belgique par l’institut Vias.

Selon les résultats de cette enquête, 63% des Belges klaxonnent pour indiquer leur mécontentement (contre 53% en 2017). Seuls les Espagnols (66%) le font encore plus souvent que nous.

Près de six conducteurs belges sur 10 (59%) injurient les autres usagers (contre 52% en 2017). Il n’y a qu’en Italie et en Grèce que les conducteurs font pire.

Selon la Fondation Vinci Autoroutes, c’est en Belgique que ces comportements ont le plus augmenté.

Autre comportement incivique en hausse: le fait de talonner un conducteur pour lui montrer son agacement. Un tiers des conducteurs belges (31%) affirment le faire (contre 26% il y a 2 ans). D’autres sortent même de leur véhicule pour s’en prendre à d’autres usagers. Dans notre pays, 15% déclarent le faire (contre 10% en 2017).

Par conséquent, 83% des conducteurs belges ont peur du comportement agressif des autres usagers, ressort-il du baromètre.

« La densité du trafic augmente toujours plus sur nos routes. Ça se traduit par une hausse des comportements agressifs et inciviques », remarque Karin Genoe, CEO de l’institut Vias.

Par ailleurs, un Belge sur trois lit ses mails ou ses SMS au volant. Au niveau européen, ce résultat est le pire d’Europe, juste après la Pologne (33%). Un Belge sur 10 a déjà eu ou failli avoir un accident à cause de son GSM.

« Ces phénomènes, en augmentation, mériteront une attention accrue au cours des prochains mois afin de sensibiliser les conducteurs aux dangers qu’ils représentent », conclut Karin Genoe.

Partner Content