© GF

Le nouveau moteur électrique Renault sera fabriqué en Normandie

Laurent Blairon journaliste

Renault Group, Valeo et Valeo Siemens eAutomotive s’associent pour développer et produire en France un moteur électrique automobile de nouvelle génération. Prometteur pour la voiture électrique comme pour l’emploi local.

Ce bloc produirait, dans sa version la plus puissante, 270 ch. Renault s’assurera de la partie rotor de ce moteur « synchrone à excitation électrique ». Conçu sans utilisation de terres rares, ce moteur se veut plus respectueux de l’environnement.

De leur côté, Valeo et Valeo Siemens eAutomotive développeront et produiront le stator. Ce dernier profitera d’une plus grande quantité (et densité) de fils de cuivre, ce qui génèrera plus de puissance, sans utiliser plus de courant électrique. En résumé : un meilleur rendement à la clé. Le premier moteur de cette génération devrait devenir réalité dès 2027.

Les enjeux sont colossaux, mais la France veut sa vallée de la batterie. Juste aux portes de la Belgique.
Les enjeux sont colossaux, mais la France veut sa vallée de la batterie. Juste aux portes de la Belgique.© GF

Vallée électrique

La production de ce futur fleuron de Renault se déroulera à l’usine Renault Group de Cléon en Normandie. Une fierté mais surtout une ambition de Renault d’assurer la construction et l’assemblage des moteurs électriques sur le sol français, à deux pas de la frontière belge. La volonté est de poursuivre le développement local de tels moteurs et de ne pas laisser cette spécialité aux mains des constructeurs chinois. La région des Hauts-de-France connaît d’ailleurs plusieurs projets de grande envergure dans le domaine des batteries et/ou moteurs électriques (Verkor, Stellantis). Certains observateurs n’hésitent pas à parler de « nouvelle vallée de la voiture électrique en Europe ».

Aujourd’hui, le site de Cléon compte un peu moins de 4000 collaborateurs et produit déjà les moteurs thermiques, électriques, hybrides ainsi que les boîtes de vitesses. L’usine de Cléon fabrique les moteurs des voitures 100 % électriques de la Zoé et également de la future Mégane à partir de mars. Pour les moteurs hybrides, depuis janvier 2021, Renault Cléon assemble les moteurs des modèles Clio, Mégane, Captur et Arkana.

Partner Content