© GF

La Mazda 2 brille par son efficacité énergétique

Philippe Bonamis journaliste

Le Green NCAP a attribué 3,5 étoiles à la Mazda 2 Skyactiv-G 1.5 pour sa consommation et ses émissions. Ce résultat fait entrer la version testée de 55 kW/75 ch dans le club très fermé de véhicules à combustion interne auréolés de 3,5 étoiles.

La Mazda 2 est une citadine polyvalente du segment B. Elle est l’un des trois véhicules à combustion interne sans système hybride complet à se voir attribuer la note de 3,5 étoiles. Seuls les modèles entièrement électriques à batterie (BEV) et hybrides rechargeables (PHEV) ont obtenu des notes plus élevées dans le cadre du Green NCAP. « De tels résultats valident la stratégie de Mazda, qui consiste à poursuivre l’amélioration de la combustion interne et, ce faisant, à atténuer dès aujourd’hui l’impact environnemental réel de nos voitures », a commenté Heiko Strietzel, Powertrain Manager chez Mazda Motor Europe.

« Cette évolution fait partie de notre approche multi-solution qui inclut différentes formes de motorisation et, comme toujours, d’inlassables efforts pour alléger le plus possible nos véhicules. » La dernière version de 55 kW/75 ch de la Mazda 2 MY 2022 actuellement lancée en Europe est équipée d’un moteur à essence Skyactiv-G à plus fort taux de compression (15:1 contre 13:1) doté d’une nouvelle technologie.

Ainsi, Mazda a réduit la consommation de carburant et les émissions de CO2 d’environ 10 % par rapport au modèle testé, malgré l’absence du système Mazda M Hybrid, tout en ajoutant 6 % de couple supplémentaire. Qui plus est, les chiffres officiels de Mazda sont remarquablement proches des chiffres relevés dans la réalité : la consommation moyenne de la Mazda 2 lors des tests Green NCAP n’était que légèrement supérieure au chiffre officiel WLTP en cycle combiné.

Partner Content