© GF

Hyundai Ioniq 5 : déjà des améliorations

Laurent Blairon journaliste

Commercialisée depuis peu, la Hyundai Ioniq 5 profite déjà d’une mise à jour. Batterie de plus grande capacité, meilleure gestion du refroidissement de cette dernière et amortisseurs adaptatifs, le tout pour un confort d’utilisation en hausse.

La Hyundai Ioniq 5 n’est vendue que depuis le début de l’été 2021. Il s’agit du premier modèle construit sur la « Electric Global Modular Platform » (E-GMP), la première plateforme BEV de Hyundai Motor Group, qu’elle partage notamment avec sa cousine la Kia EV6. La Ioniq 5 fait partie des berlines familiales électriques en plein boum sur notre marché. Elle intéresse en particulier le secteur des flottes d’entreprises et les indépendants. La voiture a été nommée « Voiture de l’année » en Allemagne et, en Belgique, elle a reçu le prix de la « Voiture familiale de l’année » de l’association VAB.

Jusqu’ici, la Coréenne était vendue avec une batterie d’une capacité de 58 kWh ou 72,6 kWh, mais les ingénieurs feront passer cette dernière à 77,4 kWh nets. Dans la pratique, cela signifie plus d’autonomie, de quoi frôler le seuil psychologique des 500 km, selon les normes d’homologation WLTP. En outre le circuit de refroidissement de ces batteries a été revu de sorte à maximiser leur efficacité. Une batterie qui fonctionne à la bonne température, en particulier au moment de la recharge, est une batterie plus fiable et rapide à réalimenter.

Amortissement adaptatif

Dans un registre plus confort, la grande berline électrique reçoit un système de filtrage adaptatif des suspensions (SFD pour Smart Frequency Dampers), corrigeant ainsi un grief émis par les premiers essayeurs (dont la presse automobile). Cette Ioniq 5 nouvelle mouture sera disponible au deuxième semestre de 2022.

Partner Content