© GF

BMW i Vision Circular : l’automobile 100% recyclable est-elle possible ?

Laurent Blairon journaliste

C’est en tout cas la volonté de BMW démontrée dans un prototype aux formes très futuristes (qui animent déjà les débats sur la Toile à propos du style des futures BMW). L’i Vison Circular est la berline compacte (4 mètres de long) premium de 2040. Du luxe durable car entièrement recyclabe.

Le concept présenté au Salon de Munich s’appuie sur les 4 principes de base de l’économie circulaire : Re:Think, Re:Duce, Re:Use et Re:Cycle. Globalement, BMW compte totalement repenser son approche des moyens de transport en faisant une large place aux matériaux recyclés ou certifiés d’origine biologique. Leur part passerait ainsi de 30 % aujourd’hui à 50 %. Et carrément à 100 % dans le cas de cette i Vision Circular. Pour atteindre ce niveau, il faut s’attaquer à la base, c’est-à-dire commencer par réduire le processus de fabrication. Cela commence par l’absence de peinture (surfaces anodisées ou traitées thermiquement), de cuir et de chrome. Et, plus symboliquement encore, par le logo qui est gravé dans la carrosserie à l’avant, et intégré à la bande lumineuse de l’arrière.

Moins d’équipement

A l’intérieur, des panneaux de commande intelligents permettent à la fois de simplifier l’utilisation d’une voiture et de réduire le nombre d’équipements, et ainsi les besoins en matériaux. Des systèmes de fixation sans colle ont été imaginés pour pouvoir fixer rapidement les roues, les sièges, et le tableau de bord, facilitant la déconstruction en fin de vie via une clé spéciale antivol. Le nombre de pièces a été réduit au maximum et certaines sont réalisées par impression 3D à partir de matériaux biologiques. Les chutes de matière sont immédiatement réemployées, par exemple pour réaliser le volant (en poudre de bois).

La BMW Circular prend la forme d'un monovolume pour maximiser le rapport encombrement/habitabilité.
La BMW Circular prend la forme d’un monovolume pour maximiser le rapport encombrement/habitabilité.© GF

Style recyclé

Le suivi d’un cahier des charges très rigoureux en matière de réduction de l’impact CO2 se traduit par un renouveau stylistique des véhicules de demain. Une voiture particulière adopterait une forme monovolume, comme le montre la i Vision Circular.« Le véhicule s’étend en un volume continu de l’essieu avant à l’essieu arrière, offrant ainsi une grande habitabilité dans un espace réduit« , explique un porte-parole. Dans l’habitacle, le constructeur a souhaité « un haut degré de transparence et une sensation d’espace ouvert « . Cette impression est obtenue par l’emploi de larges surfaces vitrées, en ce compris le toit en verre et un pare-brise qui remonte très haut vers lui. Le sentiment d’espace à bord se nourrit également de l’absence de console centrale et de sièges très minces. Les passagers à l’arrière pourront glisser leurs pieds sous les assises de l’avant. Le tableau de bord « phygital » lui-même participe à ce sentiment en figurant une oeuvre artistique. L’i Vision intègre aussi la recharge bidirectionnelle qui permet au concept d’être aussi vu, au besoin, comme une unité de stockage énergétique. Ainsi il serait possible d’alimenter en électricité des maisons, un bureau, ou un bâtiment.

Partner Content