La BMW X3. Moins audacieuse. © DR

BMW, en toute modestie

En lançant son X5 en 1999, BMW créait une niche de segment, celle réservée aux Sports Activity Vehicle (SAV), une catégorie appelée à rentrer dans l’histoire de l’automobile. Quant au X3, commercialisé en 2003, il préfigurait la nouvelle génération des SUV qui allait bouleverser le visage du secteur.

Le BMW X3 étrennait en 2003 le segment des SUV de taille moyenne. Après 1,5 million d’exemplaires vendus, BMW lance aujourd’hui la troisième génération du X3. Celui-ci combine un look de baroudeur et une ligne sportive, sans pour autant diviser. Les utilisateurs de BMW X3 veulent surtout éviter de se faire trop remarquer. S’il arbore des nervures bien visibles et des antibrouillards au design hexagonal qui trahissent son origine, et malgré ses doubles embouts d’échappement, ce X3 n’a pas pour vocation d’effrayer les autres usagers de la route, comme peut le faire un X6.

Le châssis du X3 a subi de profonds remaniements avec pour objectif d’améliorer le comportement dynamique, la stabilité directionnelle et le ressenti au volant. Il fallait se défaire de cette sensation de trop grande facilité offerte par son prédécesseur qui avait l’image d’une voiture faite avant tout pour les femmes et parfaite pour aller conduire les enfants à l’école. Nous n’avons pas encore pu juger au volant si BMW a réussi à faire de ce X3 un SUV au tempérament sportif.

Avancée

Avec trois moteurs à essence et deux Diesel affichant une puissance comprise entre 190 ch (X3 xDrive 20d) et 360 ch (X3 M40i), mais aussi une version améliorée de la transmission automatique Steptronic à 8 rapports, le X3 semble posséder tous les atouts nécessaires. Grâce à l’utilisation de composants plus légers et d’aluminium, le moteur et les suspensions ont été allégés. Dès lors, ce X3 de nouvelle génération pèse 55 kg de moins, tout bénéfice pour les performances. Ses valeurs de consommation et d’émissions de CO2 varient de 5,0 à 8,4 l/100 km et de 132 à 193 g/km selon le modèle. Parmi les options de châssis figurent les suspensions M Sport, le Dynamic Damper Control, les freins M Sport et la direction Sport variable.

La liste des options comprend la dernière génération du régulateur de vitesse actif (Active Cruise Control) et le pack de sécurité Driving Assistant Plus intégrant le Lane Change Assist et le Lane Keeping Assist avec protection contre les chocs latéraux. Autant de technologies au service du conducteur et de la conduite (semi-)- autonome.

En matière de connectivité, le X3 a enregistré des avancées. Grâce au concept Open Mobility Cloud, la mobilité individuelle s’en retrouve améliorée, le véhicule étant intégré à l’univers digital de l’utilisateur grâce à divers points de contact comme les smartphones. Le contrôle gestuel permet de gérer de manière intuitive de nombreuses fonctions des systèmes de navigation et d’infodivertissement en exécutant des mouvements avec les doigts ou la main. L’affichage tête haute projette directement en haute résolution, dans le champ de vision du conducteur, les informations les plus importantes. Pour savoir si BMW a atteint son objectif, il faudra attendre encore un peu.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content