Zwijndrecht liste ses conditions de reprise du chantier au maître d'ouvrage Lantis © belga

Pollution à Zwijndrecht: L’entreprise 3M s’engage à suivre les mesures imposées par l’inspection de l’environnement

L’entreprise chimique 3M déclare avoir reçu le détail des mesures de sécurité imposées par l’inspection flamande de l’environnement, vendredi dernier, à la suite d’une inspection approfondie.

u003cstrongu003eu0022Nous nous engageons à les mettre en oeuvre sans tarder. Toutefois, nous maintenons que nos activités commerciales ne présentent pas de danger pour l’environnement.u003c/strongu003eu003cstrongu003eu0022u003c/strongu003e

3M

La ministre flamand de l’Environnement, Zuhal Demir (N-VA), avait annoncé la semaine dernière, que l’inspection de l’environnement interdisait à la société 3M le déversement d’eaux issues des processus de production utilisant des PFBSA.

Ces eaux ne peuvent désormais plus être acheminées vers les installations d’épuration situées sur le site de l’entreprise; elles doivent être traitées selon les meilleures techniques disponibles.

L’entreprise de Zwijndrecht est, à présent, placée sous surveillance renforcée. Les processus industriels concernés ne peuvent pas redémarrer sans en avertir au moins deux semaines à l’avance l’inspection.

L’entreprise doit également tenir un inventaire détaillé des quantités d’eau issues des processus de production. « 3M a récemment amélioré son système de traitement des eaux usées et prélève régulièrement des échantillons pour continuer à tester son efficacité », précise l’entreprise. « Nous continuons à investir dans des technologies de pointe pour traiter l’eau. Et nous travaillons en étroite collaboration avec toutes les autorités concernées afin de les maintenir informées de toutes les améliorations apportées à la station de traitement des eaux et aux processus de production. »

Partner Content