La plus importante centrale photovoltaïque wallonne a été mise en service à La Louvière © Belga

La plus importante centrale photovoltaïque wallonne mise en service à La Louvière

La plus grande centrale photovoltaïque wallonne a été inaugurée mercredi par le ministre wallon de l’Environnement, Carlo Di Antonio. Cette centrale, la première construite par SPAQuE, est composée de 3.844 panneaux solaires implantés sur l’ancienne friche industrielle réhabilitée par SPAQuE, « SAFEA », à La Louvière.

La plus grande centrale photovoltaïque wallonne a été mise en service mercredi matin sur l’ancienne décharge du site de l’usine « SAFEA » réhabilité par SPAQuE depuis 2011. Les 3.844 panneaux sont implantés sur une superficie de 2,5 hectares. Leur puissance est d’un mégawatt-crête (MWc). La production annuelle est estimée à 1.047 mégawatt-heure (MWh), ce qui équivaut à la consommation annuelle moyenne de 300 ménages. L’énergie produite par la nouvelle centrale est revendue et directement réinjectée dans le réseau ORES.

L’installation des panneaux ainsi que les divers travaux d’équipements comprenant, notamment, construction d’une route, la pose d’un conteneur, d’une cabine haute-tension, de caméras et d’alarmes, ont été financés par SPAQ¿E pour un montant total de 1.489.676 euros HTVA.

Le site réhabilité par SPAQuE est celui d’une ancienne usine de fabrication d’engrais azoté qui y avait été implantée en 1929. Dans les années 1930, les usines SAFEA assuraient uniquement l’épuration du gaz provenant des fours à coke des usines Gustave Boël voisines. La production d’engrais a redémarré dans la seconde moitié des années 1940 et elle s’est arrêtée en 1978. La partie ouest du site a été reconvertie en décharge industrielle. Quelque 300.000 m3 de déchets industriels y ont été déversés dans les années 1980 et 1990.

La réhabilitation du site « SAFEA » a commencé en 2005, sur la zone où se trouvait l’ancienne usine, au nord-est du site. En 2006, SPAQuE a procédé à la dépollution des sols contaminés en hydrocarbures cycliques, hydrocarbures pétroliers et cyanures. De 2008 à 2011, SPAQuE a réhabilité la zone de l’ancienne décharge, à l’ouest du site, et a procédé à un réaménagement paysager.

La réhabilitation du site « SAFEA » s’inscrit dans les missions confiées à SPAQuE, par le gouvernement wallon, au travers de son contrat de gestion. D’une part, avec la centrale photovoltaïque, SPAQuE participe au développement des énergies alternatives; d’autre part, elle participe au développement économique de la région en facilitant, sur le reste du site réhabilité, l’extension de Garocentre, plate-forme logistique multimodale développée par l’intercommunale IDEA.

Partner Content