© Belga

Espagne: incendie mortel aux Canaries, 2.500 évacués

Trois avions et huit hélicopères étaient engagés vendredi dans la lutte contre un incendie provoqué par un homme qui avait mis le feu à du papier toilette dans l’archipel espagnol des Canaries, où 2.500 personnes ont du être évacuées.

L’incendie, qui a démarré mercredi, a déjà coûté la vie à un garde forestier et ravagé 3.500 hectares sur l’île volcanique de La Palma, a indiqué à l’AFP une porte-parole des services d’urgence des Canaries, archipel montagneux au large de la côte nord-ouest africaine.

Quelque 2.500 des 86.000 habitants de cette île volcanique, classée réserve de biosphère par l’Unesco, ont dû être évacués par mesure de précaution, a ajouté cette porte-parole.

Une vague de chaleur qui touche l’archipel complique la tâche des pompiers. Le corps de Francisco José Santana, mort en combattant les flammes, a été retrouvé jeudi, a communiqué le syndicat UGT, dont le garde forestier de 54 ans était adhérent. Un Allemand de 27 ans, résident dans l’île, a été arrêté et a reconnu être à l’origine du sinistre.

L’homme, dont l’identité n’a pas été révélée, « a déclaré aux agents qu’il avait provoqué l’incendie accidentellement, alors qu’il déféquait […] et avait mis le feu au papier toilette utilisé », selon la garde civile. La Palma était placée vendredi en « risque extrême » d’incendie, le plus élevé, comme une majorité de l’archipel, selon l’Agence nationale de météorologie.

Le gouvernement espagnol et l’armée ont envoyé des renforts, et le chef du gouvernement Mariano Rajoy a transmis ses condoléances à la famille de la victime.

Partner Content