Aras de Spix

Huit Aras de Spix, disparus à l’état sauvage, ont été réintroduits dans leur habitat naturel

Le Vif

Huit Aras de Spix, disparus à l’état sauvage depuis plus de 20 ans, ont été réintroduits samedi pour la première fois dans leur milieu naturel semi-désertique de l’État de Bahia au nord-est du Brésil, se réjouit lundi le parc Pairi Daiza, qui a pris part au projet de réintroduction.

Les Aras de Spix se sont envolés en compagnie d’Aras d’Illger, qui partageaient leur volière de réhabilitation. Ces perroquets originaires de la région ont servi de modèle aux Aras de Spix durant plusieurs mois afin de leur apprendre les comportements à adopter dans la Caatinga, leur milieu naturel, explique le parc animalier.

« Cet événement majeur est la concrétisation d’un ambitieux programme de conservation mené depuis de longues années en Allemagne, au Brésil et en Belgique, à Pairi Daiza », souligne le parc hennuyer, qui précise qu’un mini GPS a été posé sur les huit perroquets pour permettre aux équipes de suivre leur adaptation sur le terrain.

L’Association for the Conservation of Threatened Parrots (ACTP) a coordonné les actions entre les partenaires et les communautés locales afin de permettre à ces oiseaux bleus, devenus mondialement célèbres depuis le film d’animation « Rio », de retrouver la liberté, poursuit le communiqué.

L’objectif des différents partenaires est de pouvoir procéder à d’autres lâchers pour que la population d’Aras se stabilise et qu’elle puisse évoluer sans l’aide de l’être humain.

Partner Content