Photo taken in Skagen, Denmark

Deux fois plus de phoques échoués morts en 2021 en Belgique

Le Vif

Le nombre de phoques échoués morts a doublé en 2021, selon le rapport annuel sur les mammifères marins en Belgique de l’Institut royal des sciences naturelles de Belgique, l’aquarium SeaLife de Blankerberge et l’Université de Liège, publié lundi. Une augmentation principalement due aux filets de pêche, qui s’enroulent autour des têtes des animaux, les asphyxiant.

L’IRSNB, l’aquarium SeaLife et l’ULiège ont compilé les résultats du suivi et de la recherche scientifique sur les mammifères, en 2021. Selon le rapport, seuls les marsouins communs, des cétacés proches des baleines et dauphins, et les phoques se sont échoués sur les plages belges en 2021. Parmi les phoques, 101 ont été retrouvés échoués et morts, soit deux fois plus que sur la période 2018-2020, qui en avait comptabilisé 44 en moyenne. 

Les causes de la mort ont pu être déterminées sur seulement 89 phoques échoués. La raison principale de cette augmentation est la pêche, qui fait de nombreuses victimes parmi les animaux marins, et notamment les filets de pêche, qui s’entourent autour des têtes et des cous, finissant par asphyxier les animaux. Une autre raison est l’accroissement de la population de phoques communs et de phoques gris dans les pays voisins.

Actions pour les sauver

Les phoques échoués mais vivants peuvent notamment être recueillis par l’aquarium SeaLife, situé au littoral. En 2021, huit phoques gris et dix phoques communs ont trouvé un nouvel habitat dans l’aquarium, souvent blessés, par la corde en nylon d’un filet de pêche, par des déchets dans la mer, notamment des anneaux de caoutchouc, ou des morsures d’origine inconnue. 

2021 a aussi marqué aussi le 75e anniversaire de la Commission baleinière internationale (CBI), un organisme international chargé de réglementer la chasse à la baleine, fondé à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Elle réunit aujourd’hui 46 États membres, dont la Belgique. La Norvège et l’Islande, également membres, sont les seuls pays en Europe qui continuent à chasser les baleines, uniquement aux larges de leurs Côtes.

Partner Content