© Belga

Accueil des femmes victimes de violences: de nouvelles places créées en Wallonie

Le Vif

127 nouvelles places d’accueil pour les femmes victimes de violences ont été créées en Wallonie, a annoncé la ministre en charge, Christe Morreale (PS). Une progression de 12%.

Depuis le début de la législature, le nombre de places d’accueil pour les femmes victimes de violences a progressé de 12% en Wallonie. Grâce à 3 appels à projets, ce sont ainsi 127 places qui ont été créées, a indiqué mardi, en commission du parlement wallon, la ministre régionale de la Santé, Christie Morreale.

Le budget alloué pour l’appel à projet lancé en 2022 est de 630.000 euros, destiné à augmenter le personnel d’encadrement inhérent à la progression des places d’accueil. Les 67 places créées en 2021 ont pu être reconduites et 25 nouvelles places sont en cours de création, a-t-elle ajouté.

La quasi-totalité de ces 92 places sont actuellement disponibles ou le seront dans les semaines qui viennent, certains chantiers ayant pris du retard en raison de la crise sanitaire qui n’a pas épargné le secteur de la construction. 

Quoi qu’il en soit, « ces 92 places pourront être agréées et subventionnées dès 2023, dans le cadre légal, si les conditions réglementaires sont respectées et les crédits budgétaires suffisants », a poursuivi la ministre.

Par ailleurs, dans le cadre du plan de relance, le gouvernement wallon a lancé un appel à projets de 30 millions d’euros pour le subventionnement d’infrastructures dans le secteur de l’Action sociale. Objectif: créer ou rénover des places d’accueil et/ou d’hébergement pour les personnes sans-abri, mal logées et vulnérables, en ce compris les femmes victimes de violences conjugales (ou les rares hommes). Les dossiers de candidatures ont été remis le 31 mai et la sélection devrait avoir lieu dans le courant de ce mois-ci, a enfin indiqué Christie Morreale.

Partner Content