Les stocks d’autoinjections contre les réactions allergiques s’amenuisent: bientôt une pénurie?

Le Vif

Le stock d’autoinjections pour les réactions allergiques, aussi connus sous le nom d’EpiPen, est en baisse dans les pharmacies belges. Il serait de plus impossible de commander actuellement de nouvelles autoinjections auprès des distributeurs de médicaments, rapporte Het Nieuwsblad jeudi. L’information est confirmée auprès de Belga par Febelco, le plus grand distributeur belge de médicaments.

Febelco fournit plus de 3.200 pharmacies dans notre pays. Le grossiste en marchandises pharmaceutiques distribue deux médicaments de référence qui servent d’autopiqûres contre les réactions allergiques, a indiqué jeudi Olivier Delaere, CEO du Groupe Febelco.

Il n’y avait déjà plus de stock du premier produit de référence le 4 août. « Febelco a constaté une forte augmentation du nombre de commandes pour ce médicament en juillet après une vente encore plus rapide chez ses concurrents », justifie M. Delaere. 

Il reste encore un peu de stock du deuxième médicament de référence, mais il devrait être épuisé d’ici une semaine. Selon les fabricants, il devrait y avoir à nouveau du stock le 22 août, « mais ce n’est pas sûr à 100% », précise le responsable de Febelco.

Le problème serait issu du site de production de Febelco. Le distributeur de médicaments a remarqué une tendance à la multiplication des problèmes de production ces dernières années, et en particulier lors des derniers mois. Febelco craint donc que les mois et les années à venir soient également difficiles. « Les gouvernements pourraient éviter des pénuries contraignantes en facilitant les importations parallèles », défend Febelco.

Partner Content