Y’a de l’orage dans l’air…

A condition de respecter quelques règles élémentaires de protection, chacun ne devrait plus voir, dans la foudre, qu’un spectacle grandiose

Chez soi, rien à craindre – en principe. Il suffit de rester au milieu du salon, assis autour d’une table, à l’écart des cheminées, des portes et des fenêtres. Veillez toutefois à empêcher les courants d’air. Ne prenez ni bain ni douche, et ne touchez pas aux conduits métalliques (canalisations d’eau, de gaz ou d’électricité). Débranchez les antennes de radio et de télévision, et déconnectez le câble de la télédistribution, même si son arrivée est souterraine. Enfin, ne passez pas de coup de fil. Les spécialistes rapportent le cas d’un homme qui, un soir de foudre, téléphonait adossé à son frigo: attesté par les traces de brûlures à deux endroits du corps, un courant lui est entré par les… fesses, pour ressortir par l’oreilleet poursuivre sa route dans le réseau, via le combiné.

A l’extérieur, quittez la voie publique. Entrez dans un grand magasin, une église ou n’importe quel bâtiment. Si c’est impossible, notamment à la campagne, ne restez pas groupés. Surtout, écartez-vous des points culminants – en particulier des arbres isolés,des réverbères, des clôtures ou d’autres structures métalliques. Adoptez la position de sécurité: accroupi en boule, les pieds joints, sans toucher le sol avec les mains.

Si vous devez absolument vous déplacer par temps d’orage, faites-le à très petits pas ou en courant (l’important, c’est qu’un seul pied à la fois touche le sol). Evitez de déployer un parapluie ou tout objet métallique saillant.

En voiture, pas de panique: ne quittez pas votre véhicule. Il vous protège de son armature métallique (« cage de Faraday »). Roulez donc, mais rentrez l’antenne de radio. Toutefois, si les conditions climatiques vous forcent à l’arrêt, ne stationnez pas sous un arbre ou des toitures en métal. En avion (tous sont, en moyenne, foudroyés une fois par an), vous êtes théoriquement à l’abri.

Enfin, en vacances, méfiez-vous des sports nautiques! Si l’orage menace, évitez de voguer sur une barque, un yacht ou un voilier, à moins que ceux-ci ne soient protégés par des structures métalliques plongeant dans l’eau (assurant un contact électrique de mise à la « terre »). Ne nagez pas. Abandonnez votre planche à voile. Suspendez également toutes les activités de plein air, surtout si les terrains de jeu se trouvent en lisière d’un bois. Renoncez au (moto)cyclisme et à l’équitation… Néanmoins, si une personne électrifiée se retrouvait inanimée, pratiquez-lui la respiration artificielle et le massage cardiaque – ils ont déjà sauvé bien des vies.

V.C., d’après le Pr Christian Bouquegneau

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content