Vive la télé !

En ce début 2004, le dernier sport à la mode, dans les milieux qui donnent le ton, c’est de dire du mal de la télévision. Et là, franchement, on ne peut que rester pantois : comment est-il possible de ne pas se rendre compte de toutes les avancées merveilleuses que ce média a fait réaliser au genre humain ?

En France, les malheureux chercheurs sont contraints de démissionner pour attirer l’attention sur leurs problèmes budgétaires. Chez nous, rien de cela. Chez nous, chaque matin, des scientifiques souriants sortent de leurs limousines avant d’entrer dans un labo à côté duquel le Plaza fait figure de cambuse. Et tout ça grâce au Télévie, qui les noie sous des monceaux d’euros. Evidemment, les éternels râleurs feront remarquer que, pour mériter cet argent, les chercheurs ont dû reprendre en ch£ur l’une ou l’autre chanson du Télévie, dont la musique et les paroles évoquaient quelque peu la guerre à l’intelligence dont il est question en France. Mais ils sont juste jaloux parce qu’ils n’ont jamais eu l’occasion de passer à la télé à côté d’Alain Simons.

Autre miracle de la télé : encore quelques semaines, et TF1 lancera sa nouvelle émission, La Ferme, au concept aussi simple que passionnant : emprisonner quelques stars dans une ferme sans eau ni électricité (sauf l’électricité pour les caméras et les projecteurs, évidemment ! ) et regarder comment elles et ils se débrouillent. Bon, d’accord, parmi les personnalités qui devraient se retrouver dans ce nouvel himalaya de la culture télévisuelle se cachent bien quelques stars dont le coefficient de starité décline très vite dès qu’elles sortent de leur quartier (un incertain Jean Dujardin, par exemple. Ou une assez mystérieuse Cathy Guetta). Mais l’émission accueillera également Fily Houteman (qu’on avait un peu perdue de vue depuis sa séance photo avec l’ex-mari de Steph’ de Monac’). Et Christine Bravo. Bref, rien que des gens à qui on mourait d’envie, depuis longtemps, de dire :  » La Ferme !  » Grâce à la chaîne française, ce sera possible. Merci, TF1 !

Et puis, sans la télé, nous n’aurions jamais entendu parler de Caroline, 26 ans, de Bruxelles. Caroline est (ou était, je m’y perds un peu) une des candidates à l’émission A la recherche de la Nouvelle star. A la question de savoir qui était son chanteur favori, elle a répondu, sans hésiter :  » Daniel Balavoine. Parce qu’il est rebelle.  » Grâce à Caroline, la liste des rebelles officiels s’est enrichie. Après Laurent, Balavoine ! Point de vue rébellion, ça a quand même plus de classe que José Bové ou le sous-commandant Marcos.

On résume : elle fait la charité aux chercheurs. Elle crée des stars qu’elle enferme sous les caméras dès que leur date de fraîcheur est dépassée. Elle nous aide à faire le tri entre les bons rebelles (ceux dont on voit les images dans Place Royale ou dans les émissions de prime time) et les autres (ceux qui gardent leur passe-montagne ou ne se rasent pas tous les jours). Qu’il y ait des gens pour oser critiquer la télé, franchement, ça me dépasse !

Marc Oschinsky

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content