Un petit air de Le Corbusier

Intégré dans un ensemble imaginé par l’architecte Eugeen Liebaut, un appartement riche en espaces ouverts. Qui n’est pourtant pas un loft. Un projet audacieux, dépourvu de prétention, a transformé les anciens entrepôts Sarma, dans le quartier Nord de Bruxelles.

Vu de l’extérieur, le bâtiment ne paie pas de mine. Malgré ses couleurs bigarrées en façade, ses larges baies vitrées et son petit air de Le Corbusier , façon Cité radieuse, à Marseille. La résidence Héliport , située sur l’avenue du même nom, dévoile ses charmes à l’intérieur de ses murs, au quatrième étage, par exemple, chez Olivier Rijckaert.

Coup de chance : un soleil radieux darde ses rayons dans l’imposant living-room. La vue est magnifique. Et plutôt singulière : un mouton s’agite dans la ferme pédagogique, juste en face. Sur la droite se dresse une tour Amelinckx un peu fatiguée. Puis, plus loin, le fameux garage Citroën cache le canal de Willebroek.  » Tant mieux, lâche Tristan Robin, qui a conçu le mobilier de l’appartement. Face au canal, on se serait retrouvé avec une vue sur les bâtiments de la KBC et de la Communauté française, des immeubles illustrant à merveille les poncifs et les codes d’un académisme architectural auquel je n’adhère pas . « 

Une vraie proposition architecturale

Admirablement situé, à mi-chemin entre Tour & Taxis et le centre-ville, l’appartement de 140 mètres carrés (auxquels s’ajoutent 20 mètres carrés de terrasse) a coûté 280 000 euros à son propriétaire, il y a deux ans.

 » Voici quatre ans, raconte Olivier Rijckaert, le promoteur Limmart a racheté les anciens entrepôts Sarma à la Ville de Bruxelles. Dans un quartier où l’urbanisme était mal au point. « 

Un concours plus tard, l’architecte Eugeen Liebaut s’attaque à la reconstruction de l’immeuble et de ses 24 appartements neufs (sans compter le parking souterrain). Il libère les espaces : les chambres sont petites (même si les baies vitrées évitent l’impression d’étouffement) ; la salle de bains est fonctionnelle. Mais le living, orienté ouest-est, est des plus spacieux.  » Priorité est donnée aux espaces de vie. Comme dans un loft, sans qu’on en subisse les inconvénients « , se félicite le propriétaire.

Originalité de la construction : les grands châssis, les finitions au sol, tout est conçu comme si on était dans un immeuble de… bureaux. Le béton, le bois, le verre, tout est apparent.  » L’architecte a d’ailleurs prié les propriétaires de ne pas dénaturer cet aspect brut. Cet appartement est un vrai concept architectural, ce qui se fait rare à Bruxelles. On peut passer à côté de l’immeuble sans remarqu er son standing, pourtant élevé. Mais Liebaut a choisi une ligne simple. Et la simplicité est souvent compliquée à atteindre « , conclut Tristan Robin.

Jo Jacoby

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content