Un compte en banque dès 12 ans

La plupart des établissements bancaires ayant pignon sur rue offrent la possibilité aux jeunes, dès l’âge de 12 ans, d’ouvrir leur propre compte bancaire, certaines banques permettant même cette ouverture à un âge plus précoce, moyennant l’accord du responsable d’agence. Lors de l’ouverture du compte, d’une manière générale, les banques exigent la signature des parents, leur faisant ainsi endosser la responsabilité de débiteurs solidaires et indivisibles vis-à-vis du titulaire du compte. Par cette signature, les parents accordent également une autorisation de gestion permettant au jeune de faire des opérations sans requérir leur intervention pour chacune d’entre elles. Cela dit, à partir de 16 ans, certains opérateurs bancaires permettent aux jeunes d’ouvrir seuls leur compte bancaire et d’y déposer, retirer ou transférer leur argent de manière indépendante.

À l’égard des avantages liés au compte bancaire, les frais de gestion sont généralement gratuits, ainsi que la carte Mister Cash/Bancontact, les opérations sur le compte, l’utilisation du phone banking ou de l’e-banking (excepté le coût des communications téléphoniques), ce qui n’est plus le cas, passé 18 ou 25 ans, selon les banques. Côté retraits autorisés sur le compte, certaines disparités existent entre établissements bancaires, avec des plafonds de retraits qui sont nettement moins élevés que ceux qui prévalent pour les adultes, qui fluctuent d’opérateur à opérateur et qui évoluent en fonction de l’âge du jeune titulaire.

Enfin, en ce qui concerne les possibilités de découvert bancaire, ce cas de figure est banni pour les mineurs, à l’exception peut-être de la banque Dexia qui permet aux titulaires d’un compte Axion de bénéficier, à partir de 16 ans, d’un découvert intitulé  » Crédit Budget « , mais moyennant l’autorisation expresse des parents.

Si le fait de permettre à un jeune d’ouvrir un compte en banque dès l’âge de 12 ans ne constitue en soi pas un risque financier et peut permettre au jeune de se familiariser avec les outils bancaires, il faut surtout y voir, dans le chef des banques, la volonté de fidéliser les clients dès leur plus jeune âge et, dans le même temps, de les familiariser au plus tôt avec l’argent plastique. On sait à cet égard que plus de 70 % des jeunes ouvrent un compte en banque dans le même établissement que leurs parents et vont y rester. C’est pourquoi il faut sans doute sensibiliser les jeunes à la nécessité de jouer leur rôle de consommateur actif, en posant toutes les questions nécessaires, en comparant les divers avantages offerts sur le marché, et surtout, en ne se laissant pas avoir par le sac à dos ou le CD offert au moment de la souscription de leur compte. N.C.

N.C.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content