Un Brabançon consensuel à Namur

Olivier Rogeau
Olivier Rogeau Journaliste au Vif

A la surprise générale, Mgr Rémi Vancottem, évêque auxiliaire du Brabant wallon depuis vingt-huit ans, est promu à la tête du diocèse de Namur, l’ancien fief de Mgr Léonard. Son programme ?  » Réconcilier si nécessaire « .

La partie de chaises musicales se poursuit au sein de l’épiscopat. Rémi Vancottem, évêque auxiliaire du Brabant wallon, a été nommé par le pape au poste d’évêque de Namur, vacant depuis l’élévation de Mgr Léonard au rang d’arche-vêque de Malines-Bruxelles. Mgr Vancottem, 67 ans en juillet prochain, prendra ses fonctions le 20 juin à la tête du diocèse le plus étendu et le moins peuplé du pays : il englobe les provinces de Namur et de Luxembourg, soit 742 paroisses.

A la mi-mars, deux mois à peine après l’accession de Mgr Léonard à la tête de l’Eglise catholique de Belgique,un autre évêque auxiliaire, Mgr Jozef De Kesel, considéré comme un  » homme d’ouverture  » et un proche du cardinal Danneels, avait dû abandonner le vicariat de Bruxelles pour rejoindre celui du Brabant flamand et de Malines. Deux postes clés se sont ainsi libérés en quelques semaines, probablement destinés, pronostiquent plusieurs sources, à des collaborateurs de Mgr Léonard ou à des hommes d’Eglise qui s’inscrivent dans sa ligne restauratrice.

Né à Tubize en pleine guerre, issu d’un milieu modeste – son père travaillait aux Forges de Clabecq -, ordonné évêque à 38 ans à peine, Mgr Vancottem est le plus ancien évêque en fonction (en durée, non en âge). Prélat discret, il n’a pas caché son émotion en évoquant son départ du Brabant wallon, à huit ans de la retraite.  » J’ai essayé de donner le meilleur de moi-même pour revitaliser les paroisses avec l’aide des prêtres, des diacres, du cardinal Danneels… « 

Dans la région, il est décrit comme un homme  » chaleureux, cordial, aux solides poignées de main « . Attaché à sa terre natale, à sa maison familiale, à son jardin qu’il n’a cessé de cultiver, il a toujours préféré l’ombre à la lumière, l’écoute à la parole, la piété populaire à l’intelligence de la foi. Les mauvaises langues estiment que son action comme évêque auxiliaire ne laissera pas un souvenir impérissable.  » Pendant les quatre ou cinq premières années de son « règne », il n’a pas manqué de souffle, confie le curé d’une paroisse brabançonne. Il a même fait preuve d’un certain dynamisme. Mais rester vingt-huit ans évêque auxiliaire d’un même vicariat est un piège. Cela vous rend incolore…  » Mgr Vancottem reconnaît lui-même que  » prendre des décisions, c’est très difficile, surtout quand les avis divergent « .

Africains et Polonais en renfort

Si l’ex-évêque de Bruges, Mgr Vangheluwe, clamait haut et fort qu’il ne voulait  » pas de Polonais ou d’Africains comme prêtres dans son diocèse « , Mgr Vancottem, lui, a fait massivement appel à des étrangers pour pallier le déficit de religieux belges.  » Face à la crise des vocations en Brabant wallon, il fallait trouver une solution pour occuper le terrain, explique l’un de ses proches. Les prêtres africains et polonais sont, en général, venus en Belgique pour étudier : boucler un doctorat en théologie, un master en sciences politiques à l’UCL… Voilà pourquoi on les retrouve si nombreux en Brabant wallon.  » Ces expériences ont provoqué des remous dans certaines paroisses, tandis que des voix déplorent cette  » nouvelle évangélisation « .  » Certes, ces renforts comblent des vides, admet un abbé, mais le procédé repousse l’heure de réformer une Eglise en perte de vitesse. « 

Considéré comme plus proche du très consensuel cardinal Danneels que de son successeur à l’archiépiscopat, Mgr Vancottem a déjà annoncé son programme avant de débarquer à Namur : après les  » années Léonard « , évêque dont l’intransigeance, les provocations et le plan de restauration avaient pris nombre de prêtres et de fidèles du diocèse à rebrousse-poil, il veillera à  » réconcilier si nécessaire « .

OLIVIER ROGEAU

 » rester vingt-huit ans à la tête d’un même vicariat est un piège « 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content