« Si le vote blanc n’était pas une option, j’irais à 19 h 59 voter pour Marine Le Pen en me disant, sans y croire, « plutôt Trump que Chavez ». »

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le philosophe français Raphaël Enthoven, le 7 juin, sur le potentiel affrontement entre Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) et Marine Le Pen (Rassemblement national) au second tour de l’élection présidentielle en 2022.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content