Le Petit Chaperon rouge. © DR

Shakespeare et Perrault revisités

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

On aime la manière dont la compagnie Dérivation passe à la moulinette les grands classiques de la littérature pour les rendre accessibles au jeune public d’aujourd’hui. Dans le cadre du Grand Noël au Théâtre, la compagnie propose deux spectacles. Sa version de Roméo et Juliettecondense la pièce mythique de Shakespeare en répartissant les innombrables rôles entre quatre comédiens, auxquels une nappe en guise de cape, un t-shirt qui se noue ou une perruque servent à passer d’un personnage à l’autre. Capulet et Montaigu se clashent au rythme des synthés, le dialogue des pèlerins se déroule sous la table du festin et des indications projetées sur écran permettent d’éclairer l’intrigue et de l’accélérer. Les amants de Vérone, sur les chapeaux de roue! A partir de 11 ans.

Pour les plus petits, Dérivation bouscule le célèbre conte du Petit Chaperon rouge, avec des personnages qui n’acceptent pas forcément le costard taillé pour eux. Un loup plutôt casanier et craintif, un petit chaperon qui n’a pas froid aux yeux, un zeste de western et un DJ aux manettes: on n’avait jamais vu ça… A partir de 3 ans et demi.

Au Foyer culturel de Beloeil, le 27 décembre, à la Salle Talier, à Comblain- la-Tour, le 29 décembre, à la Maison de la Culture de Marche-en-Famenne, le 5 janvier, à la Scène du Bocage, à Herve, le 7 janvier, au Centre culturel d’Andenne, le 9 janvier.

Aux Chiroux, à Liège, le 6 janvier, à Wolubilis, à Bruxelles, le 7 janvier.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content