Serge Kubla, l’empereur de Waterloo

Trente ans qu’il règne sur la Cité du lion quasiment sans partage. A 65 ans, le vieux briscard MR a encore conforté son écrasante majorité absolue aux dernières élections. Pour mieux tirer sa révérence au terme de la législature ? La relève se profile et les (seconds) couteaux s’aiguisent.

Une main de fer dans un gant de velours. La formule est éculée, mais elle revient souvent dans la bouche de ceux qui pratiquent le bourgmestre de Waterloo.  » Sous ses dehors ronds et affables, c’est un homme qui sait trancher et qui décide seul, dit une proche. Cela ne l’empêche pas de consulter avant.  » Plus cru :  » C’est le prototype du personnage public sympa, bon vivant, avenant, abordable, concède un chef de file de l’opposition. Mais au conseil, c’est un vrai dictateur. Il dirige tout. Il peut être agressif et méprisant avec ses opposants. Et son camp n’a qu’à filer droit.  » Un autre élu :  » Ses échevins n’en placent pas une, il verrouille tous les débats. Et il répugne à consulter sur les dossiers sensibles, par exemple les associations concernées.  »

Ces dernières années, le lion a pourtant rentré les griffes. Trente-cinq ans de politique dont trente aux commandes de la Cité… du lion, ça use. Lui se dit  » assagi, moins tempétueux, plus philosophe « . Serge Kubla, qui entame à 65 ans son sixième mandat à la tête de Waterloo en s’appuyant sur la très confortable majorité absolue de 23 sièges sur 29 (68 % des voix), peut se targuer d’une longévité record en politique.

Député à 29 ans, ministre wallon de l’Economie sous Di Rupo puis Van Cau, chef de groupe MR au parlement régional, vice-président du parlement de la Communauté française… De quoi se forger une expérience enviable.  » Tout le monde lui reconnaît ses qualités de stratège et de fin tacticien, confirme un échevin. Il sait où il veut aller et comment atteindre ses objectifs. Un mélange d’écoute, de concertation et d’autorité.  »

Des amis partout

Et de networking ?  » Kubla a gardé d’excellents contacts partout où il est passé, témoigne une ex-collaboratrice. Il est copain avec tout le monde, même dans les syndicats. Ce n’est pas un homme de conflits.  » Lui dit  » modestement  » ne pas se connaître d’ennemis. Son humour légendaire – très second, voire troisième degré – et son caractère épicurien n’y sont pas pour rien.  » Il peut être dur à la tribune mais, dans les couloirs du parlement, beaucoup lui tapent sur l’épaule.  » Plus pour longtemps : il tirera sa révérence à la Région en 2014.

A Waterloo, Serge Kubla tient permanence hebdomadaire, le vendredi matin.  » J’écoute les avis des uns et des autres, le collège, le conseil, mes amis politiques, mes fonctionnaires, mes concitoyens… J’essaie de créer un dialogue entre l’investisseur et le riverain pour dégager des consensus. Je ne suis pas partisan de la manière forte et aveugle, mais il faut savoir trancher sinon les dossiers n’avancent pas. Je peux être un peu solitaire dans la prise de décision.  » Son mandat local est désormais tout ce qui compte – hormis ses enfants, dont un fils baryton à l’ORW, et le golf. Il veut s’y consacrer pleinement et voir aboutir les dossiers qui lui tiennent à coeur, comme le réaménagement du  » coeur de ville  » (lire en page 94) ou la mobilité.

Serge Kubla aura 71 ans au terme de la législature. L’heure de la retraite ?  » Elle viendra tôt ou tard « , élude-t-il. Son ardeur à renouveler la liste MR en y intégrant une moitié de nouvelles têtes n’a échappé à personne, comme s’il était temps d’assurer la relève. Qui a peut-être trouvé un visage : celui de Florence Reuter, l’ex-journaliste devenue députée. Aux communales, elle a obtenu le second score et le titre de Première échevine… qui rime avec dauphine. Sauf que plusieurs membres du collège se verraient bien calife à la place de l’empereur. Ce dernier tient ses troupes :  » On forme une équipe et je veille à son unité.  » Qui sonnera la charge ?

DOSSIER COORDONNÉ PAR PHILIPPE BERKENBAUM, AVEC XAVIER ATTOUT, ANNABELLE DUAUT, CAROLINE DUNSKI ET FRÉDÉRIQUE MASQUELIER

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content