© BELGA IMAGE

Revoir les congés d’été: recalé

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vive les vacances d’été rabotées? Non merci, répondent près de huit écoliers flamands sur dix sondés (3 511) sur cette perspective. Besoin de souffler mentalement et de profiter du «beau temps» sont les deux arguments qui émergent. Le Conseil économique et social de Flandre, qui réunit patrons et syndicats, ne balaie pas la piste adoptée en Fédération Wallonie-Bruxelles et d’application à partir de l’année scolaire 2022-2023 mais recommande de se donner le temps de soupeser toutes les conséquences pour le monde de l’entreprise.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content