Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

« Nous, administration wallonne, engageons déjà des millions d’euros chaque année pour travailler avec trois universités sur des sujets de développement territorial. Nous sommes alimentés par des centaines d’études. La question du bouwmeester est celle d’une désignation purement politique. »

Une source avisée de la Région wallonne, interrogée par Le Vif.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content