Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

« Les frontières resteront ouvertes tant que sera possible un droit de séjour sur le sol européen au terme d’un voyage illégal. Il faut que cela cesse. »

Theo Francken (N-VA) à la Chambre le 1er juillet. L’ex-secrétaire d’Etat à l’Asile, aujourd’hui député fédéral dans l’opposition, ne croit plus au modèle actuel et prône l’approche danoise et australienne plus rigoureuse en matière de gestion des migrants.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content