© capture d'ÉCRAN FACEBOOK

qoute  » Ce populisme oligarchique […], grossièrement adopté par M. Sarkozy, se poursuit en plus élégant et plus fin, à l’image du régent, mais au prix d’embrassades et de bisous dont on devra payer le prix. « 

Le philosophe Régis Debray commentait dans Le Monde les funérailles de Johnny Hallyday, soulignant que Line Renaud, Patrick Bruel et Marion Cotillard sont devenus des personnages officiels au même rang que les élus de la nation.

Poutine et Depardieu privés de JO

Quelques heures avant l’annonce de la décision du Comité international olympique (CIO), le 5 décembre, d’exclure la Russie des JO d’hiver de février 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud, le fidèle Gérard Depardieu relayait sur son compte Facebook ce hashtag, lâché sur les réseaux sociaux par les partisans de Vladimir Poutine : #NoRussiaNoGames ( » pas de Russie, pas de Jeux « ). Dès le lendemain, le maître du Kremlin confirmait sa candidature à l’élection présidentielle de 2018, persuadé que la sentence du CIO a été téléguidée par les Etats-Unis pour parasiter sa campagne. C’est après une enquête accablante de l’Agence mondiale antidopage (AMA) sur les pratiques des athlètes russes pendant les Jeux de Sotchi, en 2014, que le CIO a finalement tranché : pas de drapeau russe en Corée du Sud, mais des sportifs autorisés à concourir à titre individuel sous la bannière olympique, à condition qu’ils soient  » propres « . Première mesure de rétorsion, la télévision publique russe a annoncé qu’elle renonçait à retransmettre les épreuves.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content