Plus belle à l’intérieur

Si cette maison quatre façades des années 1990 n’avait, de l’extérieur, pas perdu son allure moderne, elle demandait, par contre, un solide réaménagement de ses espaces intérieurs devenus incommodes.

Les propriétaires avaient déjà choisi de supprimer la cuisine ouverte sur le séjour pour lui attribuer une nouvelle place, à l’endroit de l’ancien garage, s’écartant ainsi de la tendance actuelle qui prône plutôt une fusion des fonctions. La cuisine, séparée du salon, est désormais accessible par une porte intérieure classique.

L’intervention était destinée à alléger la configuration fort chargée du séjour qui, outre la salle à manger et le salon, comprenait aussi un espace de travail. Les propriétaires souhaitaient cependant y conserver un petit coin à manger, à côté d’un espace dédié aux dîners en famille ou entre amis. C’est ce projet qu’ils ont soumis à l’architecte d’intérieur Sofie De Backer.

De manière générale, les différentes zones ont conservé leur fonction mais l’atmosphère a changé. L’espace est désormais mieux rentabilisé, alors qu’autrefois les propriétaires avaient pour habitude de se retirer dans l’unique coin télé, situé derrière les meubles de bureau. Ces derniers dominaient par ailleurs fortement l’espace de vie.

Le nouvel aménagement devait amener davantage de sérénité. Cela a été concrétisé en prolongeant les lignes, en limitant les couleurs et les matériaux, en appliquant un travail sur mesure, en dissimulant certaines techniques derrière un mur de placards et en prévoyant de l’éclairage indirect.  » Nous avons choisi de préserver le plafond aux poutres apparentes, précise Sofie De Backer. Les poutres principales ont été mises à nu et l’ensemble du plafond a été peint en blanc, de sorte que les placards, fabriqués sur mesure, s’harmonisent parfaitement.  »

Cet aspect épuré est surtout visible dans la partie bureau où une bibliothèque a été aménagée. Deux bureaux ainsi que des tabourets se cachent dans des niches créées au sein de l’armoire.  » Nous avons saisi l’occasion pour y intégrer un éclairage LED et des prises de courant. Les éléments de la bibliothèque ne sont pas parfaitement alignés afin de conserver une certaine dynamique.  »

A hauteur des fenêtres, des zones verticales ont été évidées pour placer un éclairage indirect. Ainsi, tant en journée (grâce à la lumière du jour) qu’en soirée (grâce à l’éclairage LED), les occupants profitent toujours d’une source de lumière.

Réalisation : Sofie De Backer (architecte d’intérieur). Tél. : 03 666 21 09.

www.sofiedebacker.be

Découvrez l’intégralité du texte et des plans de ce reportage dans le magazine Je vais construire/ Tu bâtis je rénove de février en vente chez votre libraire.

www.jevaisconstruire.be

Sofie De Vriese

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content