Parmi les oeuvres exposées: Equalizer, de Didier Engels. © DIDIER ENGELS

Photocity

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Cet été, Tour & Taxis fait place à Photocity, une première événementielle à la trame plutôt originale: près d’une centaine de photographes dont les images sont hébergées dans quelque 80 containers venus des ports d’Anvers et Rotterdam. Au total, la manifestation se déroule sur près de 15 000 mètres carrés d’exposition. On retient la variété des écritures et des styles représentés, de la street photography aux images de mode, en passant par le portrait, le paysage et le documentaire. Bien vu, les organisateurs ont mis sur pied un partenariat avec deux galeries bruxelloises de référence, la Box Galerie (Michael Kenna, Bill Steber, Bernard Descamps) et l’Enfant Sauvage (Renée Lorie, Mathieu Van Assche, Simon Vansteenwickel). A ne pas manquer également, la collaboration avec le Mundaneum qui permet de se familiariser avec la puissance sociologique, hélas encore trop souvent méconnue, des clichés du grand Norbert Ghisoland (Frameries, 1878 – 1939).

A Tour & Taxis, à Bruxelles, jusqu’au 12 septembre.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content