Parce qu’ils viennent de loin

Extraits des paroles d’enfants de l’unité 67 Onco

La vie à l’hôpital

Benjamin, né en 1997 (une tumeur cancéreuse du foie a été décelée à quelques jours de son 5e anniversaire. Il vit aujourd’hui avec un fragment de foie de sa tante maternelle) :  » Dans les chambres, il y a 2 lits mais une seule maman peut rester dormir. C’est celle de l’enfant le plus petit ou celle de l’enfant qui est le plus malade. J’ai de la chance : sur toutes les fois où j’ai dormi à l’hôpital, il n’y a que deux fois où ma maman n’a pas pu rester.  »

 » … toujours il y a du beau temps, jamais je ne peux sortir…  »

Nasser :  » Un jour, il y a un garçon qui est mort. Ça devait être son anniversaire et sa mère avait apporté un cadeau. C’est à moi qu’elle l’a donné !  »

 » C’est moi qui ai enlevé mes cheveux, j’étais si contente de les perdre comme les autres.  »

Face aux médecins

Karim :  » Les médecins c’est comme ça : pour ce qui les arrange, on est grand, mais si on veut décider quelque chose et que ça ne les arrange pas, on n’a pas d’expérience.  »

Face aux médecins

Karim :  » Les médecins c’est comme ça : pour ce qui les arrange, on est grand, mais si on veut décider quelque chose et que ça ne les arrange pas, on n’a pas d’expérience.  »

 » Et pourquoi ils ne veulent pas qu’on s’habille… ? Ils ont peur qu’on s’enfuie, ou quoi ! ?

Laurent :  » Mais… c’est des assassins ici… des vampires… ils n’en veulent qu’à mon sang.  »

Magalie :  » Moi, pendant ma chimio, je pleure tout le temps !… Ça ne se voit pas, mais c’est parce que je pleure à l’intérieur.  »

Karim :  » Avant, quand on me demandait comment ça allait, même si je souffrais, je répondais toujours  » ça va « … C’était pour faire plaisir aux médecins : les médecins n’aiment pas qu’on soit malade !  »

Sevine :  » Docteur méchant ! Lui dire : peut-être enlever tuyau aujourd’hui… et après lui pas enlever ! Alors pourquoi dire ? »

Face à la maladie

Tiffany :  » Le Seigneur, il ne veut plus m’écouter… Tous les soirs je dois le prier, pour guérir… Quand je serai guérie, je ne prierai plus… Avec tout ce que j’ai fait pour lui, et lui ne m’écoute plus. Il n’écoute que les Jésus.  »

 » J’ai l’impression qu’il n’y a plus de place dans mon c£ur pour l’amour, seulement pour la haine !  »

Yassine :  » C’est dangereux de mourir. Et c’est dommage.  »

Tiffany :  » Quand je n’aurai plus le temps de vivre, et que je serai morte, je reviendrai la nuit, donner des baisers à ma maman et à mon papa.  »

Elpi :  » Et merde ! Je suis en vie. Musique !  »

Joëlle :  » Tonton Sariban (NDLR : le médecin chef du service), si tu n’as pas pu me sauver moi, ce n’est rien car il y a d’autres enfants qui comptent sur toi. Courage, je serai toujours avec toi. « 

Pascale Gruber

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content