© JEAN-PAUL PELISSIER/REUTERS

Nethys et La Provence : nouveau report

Le conseil d’administration du groupe de presse La Provence (titres La Provence et Corse-Matin) qui devait se tenir le 11 avril a été annulé la veille à la demande des deux représentants de L’Avenir Développement, la filiale de Nethys qui a investi dans des journaux du sud de la France appartenant à Bernard Tapie (photo). Les Belges (dont Philippe Delaunois, administrateur indépendant de Nethys) ont invoqué un problème d’agenda. Ce CA devait valider les comptes du groupe La Provence et ouvrir la voie à un conseil d’administration extraordinaire où Nethys serait passé de 11 % du capital à 34 %, en vue de 49 %. Bernard Tapie craignait que la Cour de cassation française ne confirme le jugement le forçant à rembourser 404 millions d’euros dans le cadre de l’arbitrage du Crédit lyonnais (décision le 19 avril). Grâce à ses amis liégeois,  » Nanard  » conserverait l’instrument de son influence dans la région. Les amis en question devraient tout de même débourser 23 millions d’euros dans l’hypothèse d’une prise de participation de 49 % au prix des premières parts. Stéphane Moreau a soutenu devant la commission Publifin que la présence de Nethys dans le capital de La Provence et de Nice-Matin correspondait à une volonté de s’implanter dans l’éolien local.

M.-C. R.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content