© belga image

Namur prend de la hauteur

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Beaucoup de Namurois(es) auront peut-être eu la larme à l’oeil. Ou le sourire aux lèvres: près d’un quart de siècle après l’arrêt – après quarante ans de loyaux services – d’un premier téléphérique, la capitale wallonne peut à nouveau se voir de haut. Le téléphérique version 2021, qui relie la place Maurice Servais à l’esplanade de la Citadelle (soit 650 mètres de trajet, effectué en quatre minutes), a été inauguré, samedi 8 mai, après huit ans de problèmes « techniques, juridiques, administratifs et politiques », dixit Maxime Prévot, bourgmestre (CDH) de Namur.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content