Moi pour ce que j’en dis…

La PARESSE de la semaine :

La Belgique n’a que peu de chances de triompher à Vancouver ? Pas grave, selon un site américain, elle est d’ores et déjà médaille de bronze de la paresse. Un titre dont nous pouvons être fiers. Car, quand on regarde ceux qui se lèvent tôt pour accomplir leur tâche (au choix : dépecer BHV, conduire une locomotive à la SNCB, écrire au roi pour se plaindre de Tintin au Congo ou se mobiliser pour la burqa), force est de se dire que s’ils décidaient d’être paresseux et de rester plutôt au fond de leur lit, il faudrait être maso pour leur en vouloir.

L’AVION de la semaine :

Un avion militaire belge qui venait d’expulser sa cargaison de candidats réfugiés déboutés s’est retrouvé bloqué au Niger pour cause de coup d’Etat. Comme le dit le pilote :  » Etre coincé au Niger avec des putschistes, ça nous change d’être coincé au Tadjikistan avec Pieter De Crem. « 

Le BUSINESS AS USUAL de la semaine :

Un communiqué d’Areva tient à préciser que  » la production d’uranium au Niger continue normalement « . C’est vrai, quoi : ils sont gentils, les putschistes nigériens, mais leur demi-vie est généralement beaucoup plus courte que celle d’un combustible nucléaire.

Le CHEMIN DE FER VOUS DIT AU REVOIR de la semaine :

Ce qu’il y a de bien, avec la séparation des chemins de fer en trois sociétés distinctes, c’est que, quand un problème se pose, chaque dirigeant peut s’exclamer :  » C’est pas ma faute, c’est l’autre !  » Le système est tellement génial qu’on se demande ce qu’on attend pour l’appliquer à l’Etat belge. Comment ? C’est déjà le cas ?

Le LION DES FLANDRES de la semaine :

Si Kris Peeters ne s’est pas rendu sur le lieu de la catastrophe de Buizingen, c’est parce qu’il était en voyage en Californie. On sait donc enfin à quoi a servi le voyage des parlementaires wallons : à préparer la venue du chef du gouvernement flamand.

Le WEEK-END de la semaine :

Le bourgmestre PS de Farciennes est triste de voir le projet Città Verde repoussé. A cause de tous ces merveilleux citytrips mis en péril :  » Les gens passeraient le samedi au centre commercial, ils iraient voir Charleroi-Anderlecht le soir  » et le dimanche, ils feraient du quad sur les terrils. Mesdames, si un élu PS vous propose un week-end romantique pas loin de chez vous, un seul conseil : fuyez !

Le PETIT DERNIER POUR LA ROUTE de la semaine :

L’Open VLD veut supprimer l’obligation d’aller voter. Le PP trouve qu’il faut aller plus loin :  » Et l’obligation de payer des impôts, quand est-ce qu’on l’abolit ? « 

toutes les chroniques de Marc Oschinsky sur www. levif.BE

Marc oschinsky

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content