L’impasse Ben Achour

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

La stratégie de Paul Magnette et de son bras droit, Laurent Pham, a subi un revers avec l’aveu d’impuissance du député fédéral Malik Ben Achour à fédérer les socialistes verviétois autour de lui. Le secrétaire général du parti, Jacques Braggaar, qui s’était abstenu de présider la commission de déontologie ayant éjecté la bourgmestre Muriel Targnion, s’est réfugié au groupe PS du Sénat, a révélé La Libre, laissant sa place à Laurent Pham, également hennuyer. Face à un PS verviétois coupé en trois, le président Magnette est enclin à ne plus mettre de bâtons dans les roues de la bourgmestre toujours en place.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content