L’exemple vient d’en haut

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le portrait que vous dressez de la ville de Liège ( Le Vif/L’Express du 24 octobre) est valable pour toute l’agglomération. Il y a quelques horreurs que vous n’avez pas énoncées (il y en a tellement) permettez-moi d’y ajouter celle-ci : dans les rues et trottoirs rénovés à grand frais, les trous pratiqués pour divers travaux sont rebouchés par du tarmac, ce qui est du plus bel effet. Le pire, c’est que les annexions gratuites de surfaces commerciales par les bistrotiers et autres restaurateurs de la place du Marché se passent devant l’hôtel de ville, au nez et à la barbe des  » autorités  » qui, laxisme électoral oblige, attendent cinquante ans avant de réagir à vos interviews en baissant les bras. Comment osent-ils avouer ainsi leur incurie ? L’exemple vient d’en haut, paraît-il…

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content