© GETTY

Les phases et les symptômes de surentraînement

– L’overreaching fonctionnel: fatigue, stress, douleurs musculaires, moins de plaisir à s’entraîner et à s’adonner à ses activités quotidiennes

– L’overreaching non-fonctionnel: baisse des prestations, insomnie, irritabilité, diminution de la concentration, augmentation du pouls, troubles de l’appétit

– Le syndrome de surentraînement: incapacité à prester, insomnie ou besoin excessif de sommeil, dépression, pouls irrégulier, gros problèmes de concentration, infections.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content