Les favoris de l’année

La Coupe du monde de football sera l’événement majeur de cette nouvelle année sportive. Mais, avant cela, l’hiver sera olympique et italien

Le 9 juin prochain, à 18 heures, les regards des téléspectateurs du monde entier seront tournés vers l’ Allianz Arena de Munich pour la rencontre d’ouverture de la 18e Coupe du monde de football entre l’Allemagne et le Costa Rica. Une compétition qui s’annonce d’ores et déjà palpitante puisque plusieurs nations ont fait du Mondial leur objectif principal de la saison. Leader du classement Fifa (Fédération internationale de football) 2005, le Brésil, déjà cinq fois victorieux, repart grand favori. Ronaldinho et ses coéquipiers veulent réussir le doublé après leur merveilleux succès de 2002. Pourtant, ils devront se méfier de plusieurs adversaires dangereux : l’Allemagne (3 titres), Angleterre (1), France (1), Argentine (1) mais aussi, pourquoi pas ? le Ghana et la Côte d’Ivoire brigueront une place en finale, le 9 juillet, à Berlin. La Belgique, hélas, brillera par son absence, pour la première fois depuis 1978, en Argentine. En effet, les Diables rouges sont toujours en reconstruction depuis… la Coupe du monde 2002. La toute récente nomination de René Vandereycken à la tête de l’équipe nationale, en lieu et place d’Aimé Anthuenis, doit permettre à l’équipe belge de se qualifier pour l’Euro 2008 (organisé conjointement par la Suisse et l’Autriche). Le tirage au sort aura déjà lieu le 27 janvier et le sélectionneur national n’aura pas le droit à l’erreur durant la phase de qualification.

Dans notre compétition nationale, les supporters du Standard se mettent déjà à rêver du titre. Les Liégeois, champions d’automne, semblent bien partis mais ils devront toutefois lutter ardemment avec Bruges et Anderlecht pour décrocher les écussons nationaux. Une récompense que le club attend déjà depuis… 1983.

En ce début d’année sportive, le grand événement, ce seront sans conteste les Jeux olympiques d’hiver organisés à Turin, du 10 au 26 février. Quelque 2 500 athlètes de plus de 70 pays sont attendus dans la capitale piémontaise. A l’heure actuelle, trois athlètes belges ont obtenu leur ticket pour l’Italie. Wim De Deyne et Pieter Gysel, en shorttrack, accompagneront le patineur artistique Kevin Van der Perren. Pourtant, quels que soient leurs résultats durant les épreuves, 2006 sera forcément olympique dans notre pays. En effet, le COIB (Comité olympique et interfédéral belge), composé de 81 fédérations nationales, fêtera son 100e anniversaire. Le mémorial Ivo Van Damme, qui soufflera, lui, ses 30 bougies, sera le point d’orgue de ces commémorations.

L’année nouvelle sera encore, on l’espère, celle des sportifs de l’année 2005 : Kim Clijsters (tennis) et Tom Boonen (cyclisme). Revenue au premier plan après des mois de doutes et de souffrances, la Limbourgeoise a déjà annoncé à de multiples reprises qu’elle ne fera pas de vieux os sur le circuit. Elle tentera donc de décrocher de nouveaux titres en Grand Chelem (après son succès à Flushing Meadows). Face à elle, elle retrouvera Justine Henin-Hardenne dont les ennuis de santé à répétition – cytomégalovirus en 2004 et blessures musculaires en 2005 – semblent être de lointains souvenirs. Les deux reines du tennis belge pourraient à nouveau régner au firmament. Kim Clijsters sera également la grande favorite du tournoi WTA d’Anvers (du 10 au 19 février) qui verra s’affronter les meilleures joueuses mondiales. Chez les garçons, Olivier Rochus, 28e joueur mondial, tentera de rééditer ses prestations exemplaires de la saison dernière. Le cadet des Rochus a également annoncé qu’il refera équipe avec Xavier Malisse pour les compétitions de double dès l’Open d’Australie. On se souvient que la paire belge s’était imposée au tournoi de Roland-Garros en 2004.

Boonen toujours plus ambitieux

Sportif de l’Année en 2005, le cycliste Tom Boonen a remporté pas moins de douze récompenses honorifiques (dont celles de Personnalité sportive de l’Année, Vélo d’Or, Vélo de Cristal ou encore Sprint d’Or) après son titre de champion du monde. Même si le Campinois sort d’une saison magique, il a d’ores et déjà annoncé ses objectifs pour la nouvelle saison. Premier d’entre eux, Milan – San Remo. Ensuite, il veut enchaîner avec le Ronde, Paris-Roubaix, le Mondial mais aussi le Tour de France. Le coureur de la Quickstep-Innergetic veut arriver sur les Champs-Elysées avec le maillot vert sur les épaules. Le jeune prodige fera son retour sur les routes lors du prochain Tour du Qatar. A ses côtés dans le peloton, d’autres Belges tenteront également de se faire remarquer sur les lignes d’arrivée. A commencer par Axel Merckx, le nouveau coureur de l’équipe suisse Phonak, qui fera son retour au premier plan après quelques pépins physiques. Le Bruxellois de Monaco visera des victoires d’étapes au Giro et au Tour de France. Une ambition qui devra également être celle de Rik Verbrugghe chez Cofidis. Le Liégeois tentera avant tout de s’imposer lors du Prologue du Tour d’Italie disputé à Seraing (6 mai) pour ensuite éventuellement conserver le maillot rose de leader pendant les trois autres étapes wallonnes. La Wallonie sera décidément mise à l’honneur en 2006 puisqu’une étape du Tour de France prendra le départ de Huy le 5 juillet. Il s’agira également de la dernière saison complète du ProTour car de grands changements s’annoncent pour l’année 2007 avec le retrait avéré des Grands Tours de cette compétition mise sur pied par l’UCI (Union cycliste internationale).

Grande inconnue pour la saison prochaine, la participation de François Duval au championnat du monde WRC. Sa fantastique victoire au rallye d’Australie n’a pas fait oublier une succession d’erreurs évitables qui ont coûté beaucoup de points au constructeur Citroën. Le Namurois doit encore apprendre à brider son tempérament lorsque les circonstances l’exigent. Résultat, le pilote peine à trouver un volant pour le coup d’envoi de la saison au rallye de Monte-Carlo. Un accord semble possible avec Skoda si la marque obtient l’agrément officiel. De son côté, Pieter Tsjoen, le triple champion de Belgique de rallye, prendra bel et bien le volant de la deuxième Focus WRC à Monaco. Idem pour Stéphane Prévot qui devient le nouveau co-pilote de Stéphane Sarrazin chez Subaru.

En Formule 1, la FIA (Fédération automobile internationale) a adopté de nouveaux formats de qualifications pour les courses et a réintroduit les changements de pneumatiques. L’Espagnol Fernando Alonso, champion du monde en titre, disputera sa dernière saison chez Renault avant de rejoindre McLaren Mercedes en 2007. Derrière nouveauté, le Grand Prix du Bahrein remplace le Grand Prix d’Australie comme course d’ouverture le 12 mars. Toujours sur les circuits, Valentino Rossi, le septuple champion du monde de vitesse disputera lui aussi sa dernière saison en moto GP. Avec 40 victoires en 65 Grands Prix, depuis la création de cette catégorie en 2002, Rossi entend bien s’adjuger avec Yamaha un cinquième titre d’affilée dans la catégorie reine en 2006. A presque 27 ans, le champion n’a plus qu’une envie : rejoindre la F1 en 2007 avec Ferrari. Stefan Everts devrait lui aussi disputer son dernier championnat du monde de motocross avec sa Yamaha MX1 (500 cc). Le pilote limbourgeois a tout gagné et il devrait ranger définitivement sa machine au garage après les Six Jours de Nouvelle-Zélande en octobre prochain.

En hockey, l’équipe nationale messieurs tentera de se qualifier pour la Coupe du Monde organisée à Mönchengladbach (Allemagne) au mois de septembre. Pour ce faire, les joueurs de Giles Bonnet devront franchir l’écueil du Qualificatif de Changzhou City en Chine (en avril) et terminer parmi les six premiers de l’épreuve. Une mission exigeante mais à la portée d’une équipe en constante progression depuis près de quatre années.

Laurent Toussaint

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content