They Shall Not Grow Old : au plus près des soldats pour comprendre leur quotidien. © DR

Les enfants du doc

C’est l’un des derniers refuges contre la médiocrité généralisée de la télé et l’information standardisée. Le documentaire se porte bien. Même le réalisateur du Seigneur des anneaux Peter Jackson s’y est mis. Plongeant avec They Shall Not Grow Old dans la vie quotidienne de soldats britanniques pendant la Grande Guerre. Face à des problématiques de plus en plus complexes impossibles à cerner dans un sujet de JT, au manque de moyens du journalisme traditionnel et à la méfiance qu’il s’est mis à inspirer, le doc est devenu fondamental pour comprendre les enjeux de notre société. Arte et la RTBF en ont fait depuis longtemps l’une de leurs spécialités. Tous les jours de la semaine, dans les genres les plus divers et à toute heure, mais souvent maintenant proposés sous forme de rendez-vous ciblant certains types de spectateurs. Du côté de la chaîne franco-allemande, fenêtre ouverte sur la diversité des réels, des vécus et des imaginaires, La Lucarne est dédiée aux documentaires de création..

Sur le service public belge, Retour aux sources fait dans l’historique, Doc Shot se tourne vers le documentaire d’enquête et d’investigation et les grands reportages de société. Il y a aussi encore les docs de l’émission culturelle Tout le Baz’art et ceux du Bourlingueur. BeTV s’est même mis à diffuser des docs en prime-time. Comme récemment le nécessaire Ouvrir la voix d’Amandine Gay qui donne la parole à des afrodescendantes…

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content