Le scénariste et son double

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

Sur la lancée de leur formidable Being John Malkovich, le réalisateur Spike Jonze et le scénariste Charlie Kaufman nous offrent un épatant Adaptation, dont le second est carrément le héros !

De Spike Jonze et Charlie Kaufman, les créateurs de l’aussi savoureux qu’original Being John Malkovich, on pouvait attendre une nouvelle surprise, et du plaisir à revendre. Bingo ! C’est fait ! Adaptation est un deuxième rejeton digne du premier-né, un film inclassable et jubilatoire dont l’humour, l’intelligence et l’inventivité se mêlent en un stimulant cocktail. Après avoir narré les mésaventures d’un acteur littéralement visité par ses fans suite à la découverte d’une porte permettant de rentrer dans sa peau, le joyeux duo a choisi de s’intéresser à l’esprit torturé qui put imaginer un pareil sujet. Charlie Kaufman, le scénariste, se retrouve donc au centre d’ Adaptation, qu’il a écrit et dont il est le personnage principal !

Dans ce qui doit être le plus intéressant cas de mise en abyme dans le cinéma des dernières années, nous voici donc ramenés sur le plateau de Being John Malkovich. Nous y découvrons la star, l’équipe de tournage et, rasant les murs du studio par crainte de gêner, l’homme qui a écrit le film. Nicolas Cage prête ses traits à ce scénariste encore presque débutant, mal à l’aise et complexé, souffrant d’embonpoint et d’une calvitie naissante. Esprit brillant dans un corps négligé, Charlie ne peut s’empêcher de suer à grosses gouttes lorsqu’il se retrouve en présence d’une femme, surtout si celle-ci est jolie et productrice de cinéma, comme l’est celle qui lui propose d’adapter pour l’écran un livre… sur les orchidées. Adaptation va chroniquer les tentatives de Kaufman pour transposer The Orchid Thief, le bouquin d’une journaliste qu’incarne Meryl Streep. Un montage parallèle nous fait suivre les efforts, les travaux, les doutes du scénariste, et les évolutions de Susan Orlean à l’époque où elle-même rencontra l’homme qui lui inspira son livre, un horticulteur hors la loi au charme certain, malgré qu’il soit… édenté (Chris Cooper).

Adaptation est un film sur un auteur qui écrit un film sur un autre auteur qui consacre un livre à un autre homme dont la vie pourrait être un roman. On y voit fleurir, au gré d’un récit capricieux, mille et une questions sur les rapports entre la fiction et la réalité, l’écrit et le film, la capacité de certains à parler de l’existence des autres alors même qu’ils se révèlent incapables de vivre la leur. C’est tantôt profond, tantôt carrément burlesque, toujours stimulant et d’un humour imparable. Derrière la caméra, Spike Jonze capte avec fluidité un spectacle aux méandres complexes, où Nicolas Cage fait merveille dans le double rôle de Charlie et de son frère jumeau (imaginaire) Donald, également scénariste mais totalement dénué de complexes et jamais en manque de solutions hollywoodiennes aux blocages artistiques de son génial et consternant frangin.

Louis Danvers

Partner Content