Le nouvel iPhone : HD et vidéoconférence

Plus mince et plus autonome que son prédécesseur, l’iPhone 4 sera doté d’une caméra frontale pour permettre aux interlocuteurs de se voir. Labellisé  » HD « , le nouveau téléphone filmera en haute définition et disposera d’un écran 4 fois plus précis. Arrivée prévue en Belgique courant juillet.

Voir son interlocuteur ! En présentant la 4e génération de l’iPhone le 7 juin à San Francisco, le patron d’Apple en a fait un événement. Pourtant, l’enthousiasme suscité par la démonstration de Steve Jobs paraît excessif : ce système de vidéoconférence existe déjà sur d’autres smartphones et son arrivée sur celui d’Apple ne sera que partielle puisqu’il ne fonctionnera que par connexion Wi-Fi. Autrement dit, impossible de l’utiliser par la voie téléphonique classique. Les deux interlocuteurs devront nécessairement se trouver à proximité d’un réseau sans fil, qu’il s’agisse d’une installation particulière ou d’une borne publique. Et, fidèle à la stratégie d’Apple, le système ne fonctionnera qu’entre iPhone. Petite lueur d’espoir quand même, il pourrait se libérer du Wi-Fi l’année prochaine.

Pour le reste, le nouvel iPhone perd en épaisseur (-25 %) et gagne en autonomie (+ 40 %) grâce à un nouveau processeur qui sollicitera moins la batterie. De forme plus rectangulaire, la coque est constituée de verre durci et d’acier inoxydable et est bordée de rainures : celles-ci cachent des antennes qui rendent le téléphone plus performant. La fonction photographique est améliorée avec un flash et un capteur de 5 mégapixels (contre 3 pour le modèle actuel). Situé au dos, cet objectif offre aussi à l’iPhone 4 le label  » HD  » puisqu’il filmera en haute définition des images qui pourront être coupées et montées directement sur le téléphone à l’aide d’un nouveau logiciel baptisé iMovie. Ces vidéos seront visionnées avec d’autant plus d’aisance que le nouvel écran sera 4 fois plus précis que l’actuel et proche, selon Apple,  » de la vision rétinienne « .

Au-delà de ses nouveautés matérielles, l’iPhone 4 bénéficiera aussi de nouvelles fonctionnalités grâce au système d’exploitation iOS 4.  » Moteur  » du téléphone, ce nouveau logiciel est à l’iPhone ce que Windows est au PC. Innovation la plus marquante ? Le multitâche. Désormais, on pourra faire plusieurs choses en même temps, comme envoyer un courriel en écoutant de la musique. Reste que cette simultanéité sera limitée à certaines fonctions, de manière à ne pas affaiblir les performances de l’appareil et à épargner la batterie. La gestion du courrier électronique va également être plus facile grâce à une boîte de réception unifiée qui centralisera les messages de différents comptes.

10 fois plus d’applications

Le succès de l’iPhone tient notamment aux applications qu’on peut y installer. Plus de 100 000 sont téléchargeables auprès d’Apple et touchent à tous les domaines : des plus classiques, comme des dictionnaires traducteurs, aux plus originales, comme celle qui génère le ronronnement d’un chat. Avec l’iOS 4, on pourra les ranger en créant des dossiers. En plus d’en faciliter l’accès, cela permettra surtout d’en décupler le nombre : actuellement limité à 180, l’iPhone pourra en embarquer plus de 2 000.

Au dire d’Apple, ce nouveau logiciel compte une centaine de nouveautés parmi lesquelles on signalera encore le changement de fond d’écran, la lecture de livres électroniques, le zoom dans les photos ou le raccord d’un clavier externe par connexion sans fil (ce qui ravira ceux que l’écriture de longs messages à l’aide d’un doigt rebutait). Enfin, d’autres fonctionnalités sont spécifiques aux entreprises et constituent autant de signaux envoyés au concurrent BlackBerry : l’iPhone 4 occupera davantage le terrain professionnel. A l’exception du multitâche, toutes ces améliorations logicielles seront aussi disponibles sur l’iPhone actuel, le 3GS, grâce au téléchargement d’une mise à jour qui sera proposée gratuitement dès le 21 juin.

Sacré  » invention de l’année 2007  » par le magazine Time, l’iPhone a été vendu à plus de 50 millions d’exemplaires depuis son lancement. Représentant aujourd’hui 40 % du chiffre d’affaires d’Apple, il a hissé sa capitalisation boursière vers les plus hauts sommets : le 27 mai, pour la première fois, elle a dépassé celle de l’éternel rival, Microsoft.

Bientôt disponible aux Etats-Unis et en France, on ignore encore ce que coûtera l’iPhone 4 chez nous. Seule certitude, il y sera commercialisé avant la fin juillet, soit le même mois que la première tablette iPad ! Pour les aficionados belges d’Apple, addiction risque bien de rimer avec addition…

LAURENT HOVINE

 » l’équilibre parfait entre adaptation et révolution « 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content