La semaine

INDE

Sonia Gandhi, la présidente du parti du Congrès, renonce à devenir la prochaine Première ministre de la plus grande démocratie du monde après sa victoire inattendue aux élections (13/5). La veuve de l’ancien Premier ministre avait été l’objet d’une violente campagne contre ses origines italiennes. En outre, des doutes planaient sur la stabilité du gouvernement qu’elle cherchait à former (18/5) > Page 8

éTATS-UNIS

Le secrétaire américain à la Défense, Donald Rumsfeld, est de nouveau confronté à des accusations, cette fois de la part de l’hebdomadaire américain The New Yorker. Il est accusé d’avoir lui-même et secrètement approuvé, en 2003, l’usage de méthodes d’interrogatoire non conventionnelles sur les prisonniers irakiens. Le Pentagone nie ces allégations (16/5) Auparavant, Donald Rumsfeld s’était rendu à Bagdad, où il avait visité la prison d’Abou Ghraib, au centre du scandale ( (13/5)). > Page 46

IRAK

Le président en exercice de l’exécutif provisoire irakien, Abdel Zahra Osmane Mohammad, aussi connu sous le nom d’Izzadine Salim, meurt, ainsi que huit autres personnes (photo), dans un attentat à l’entrée de la  » zone verte « , le secteur sous haute protection qui abrite le QG de la coalition. L’attentat ressemble fortement aux attaques d’Abou Mousab al-Zarqaoui, membre d’Al-Qaida, mais la responsabilité de l’attentat est revendiquée par le  » Mouvement de la résistance arabe « , un groupe inconnu (17/5). L’ancien président, de confession chiite, est remplacé par le sunnite Ghazi Machal Ajil al-Yawer.

PROCHE-ORIENT

Ariel Sharon, le Premier ministre israélien, approuve une opération militaire sans précédent contre Rafah, au sud de la bande de Gaza. Les chars israéliens bouclent le secteur, menant à l’exode de milliers de Palestiniens. Le but officiel de l’opération est d’empêcher le trafic d’armes entre l’Egypte et le territoire palestinien (17/5) . Devant l’aggravation de la situation sur place, Yasser Arafat demande à l’Union européenne d’intervenir d’urgence à l’ONU (18/5). > Page 56

HONDURAS

103 détenus issus de la même association criminelle meurent dans l’incendie d’une prison surpeuplée. Simple accident ? Les familles en doutent (17/5).

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content