La semaine

IRAK Après la visite du Premier ministre britannique Tony Blair à la Maison-Blanche, George W. Bush accepte du bout des lèvres le principe d’une deuxième résolution sur l’Irak au Conseil de sécurité de l’ONU. Les deux dirigeants donnent à Saddam Hussein un nouveau délai de quatre à six semaines pour le désarmement du pays ( 31/1).

JUSTICE Roland Dumas est relaxé par la cour d’appel de Paris. L’ancien ministre des Affaires étrangères français échappe donc à la peine de prison avec sursis requise par le parquet général, pour recel et complicité d’abus de biens sociaux au détriment de la société Elf. Loïk Le Floch-Prigent et Alfred Sirven, anciens dirigeants du groupe pétrolier, écopent respectivement de trente mois et trois ans de prison ferme. L’ancienne maîtresse de Dumas, Christine Deviers-Joncour, est également condamnée à une peine de prison ferme (

31/1).

ESPACE

La navette américaine Columbia se désintègre après son entrée dans l’atmosphère, à 60 kilomètres de la Terre, au-dessus du Texas et de la Louisiane. L’accident provoque la mort des 7 membres de l’équipage (photo) et retardera les futures missions de l’administration spatiale américaine ( 1/2).

VENEZUELA L’opposition change son fusil d’épaule pour tenter de se défaire du président Hugo Chavez. Elle met officiellement fin à deux mois de grève générale et appelle les citoyens à se prononcer pour la démission du chef de l’Etat (

2/2).

AFRIQUE Addis-Abeba (Ethiopie) accueille le premier sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA), ex-Organisation de l’unité africaine. Les chefs d’Etat et de gouvernement présents évoquent les modalités de mise en place du Conseil de paix et de sécurité de l’UA, ainsi que du Parlement africain. Les conflits actuels du continent africain et la politique internationale face à l’Irak sont au centre des débats (

3/2).

ISRAEL Le président du parti travailliste refuse de participer au gouvernement de coalition d’Ariel Sharon. Le Premier ministre fait appel à des partis de droite pour obtenir la majorité au parlement (

4/2).

YOUGOSLAVIE

Le parlement fédéral entérine la naissance de l' »Union Serbie-Monténégro », à la majorité absolue de ses deux chambres. La nouvelle appellation consacre la fin de la Yougoslavie en tant qu’Etat et affirme les liens qui unissent ses deux dernières entités ( 5/2).

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content