1. Les frappes aériennes n'ont pas tardé. Aux abords d'un bâtiment éventré, des Kiéviens tentent de rejoindre les abris, d'autres errent, hagards. © belga image

La guerre des images

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Au nord, au sud et à l’est, l’Ukraine est attaquée de toutes parts. Quelques heures après l’annonce d’une « opération militaire » par le président russe Vladimir Poutine, les premières images témoignent de sa façon, très personnelle, de « démilitariser » et « dénazifier » l’Ukraine.

2. Une colonne de véhicules blindés russes s'approche du point de contrôle de Perekop, à la frontière ukrainienne.
2. Une colonne de véhicules blindés russes s’approche du point de contrôle de Perekop, à la frontière ukrainienne.© belga image
4. S'enlacer, se réconforter.
4. S’enlacer, se réconforter. « Tout ira bien, ne vous en faites pas », concluait lors d’une intervention radiophonique Piotr Tolstoï, vice-président de la Douma moins de 24 heures avant le début de l’offensive contre l’Ukraine. Vraiment?© belga image
5. Le ministère de l'Intérieur ukrainien a annoncé avoir abattu deux hélicoptères russes, photo à l'appui.
5. Le ministère de l’Intérieur ukrainien a annoncé avoir abattu deux hélicoptères russes, photo à l’appui.© getty images
3. A Kiev, les premiers stigmates de la guerre apparaissent. Des tirs de missiles et des explosions ont été signalés dans plusieurs villes ukrainiennes dès le milieu de la nuit.
3. A Kiev, les premiers stigmates de la guerre apparaissent. Des tirs de missiles et des explosions ont été signalés dans plusieurs villes ukrainiennes dès le milieu de la nuit.© Getty Images

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content