La galaxie Reynders

Les ténors

Président du Sénat. Bourgmestre d’Uccle. Propulsé par Didier Reynders tête de liste MR aux dernières élections régionales à Bruxelles,  » le bel Armand  » n’a pas particulièrement fait des étincelles au scrutin.

Ministre fédérale des PME, des Indépendants et de l’Agriculture. Conseillère communale à Gembloux. Cette ex-secrétaire générale de la Fédération wallonne de l’agriculture doit beaucoup à Didier Reynders.

Le concepteur du libéralisme social, ex-bras droit de Louis Michel, s’est brouillé avec son ancien patron. Devenu un soutien loyal de Didier Reynders, il incarne la sensibilité centriste du MR.

Députée wallonne et bourgmestre de Montigny-le-Tilleul. Opiniâtre sur les activités révisorales des Daerden, elle incarne la ligne Reynders, très dure vis-à-vis du PS. Elle figurait dans la short list des possibles ministres-présidents, en cas d’entrée du MR au gouvernement wallon.

Président du FDF, député fédéral et bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert. Tire profit d’une présidence chahutée pour imposer son FDF au MR. Se félicite de la posture de l’actuel président du MR sur le plan communautaire. Maingain soutient Reynders, au nom d’un libéralisme plus social cher à… Louis Michel. Très fort.

la jeune génération

Echevin à Ans, la commune de Michel Daerden, dirigée par une majorité PS-MR. Meilleur score parmi les candidats non socialistes aux élections communales de 2006. A travaillé au cabinet de Didier Reynders.

Fils de Michel Foret, gouverneur de la province de Liège. En dépit des tensions ayant opposé son père et Didier Reynders, il soutient fermement l’actuel président du MR. Conseiller communal à Liège, manager chez Adecco, chargé des relations à la Chambre de commerce et d’industrie de Liège-Verviers.

Conseillère communale à Liège. Assistante parlementaire de Philippe Monfils, puis attachée au cabinet de Didier Reynders. Est maintenant porte-parole de Forum nucléaire, le lobby de l’énergie atomique.

Ancienne attachée de cabinet de Reynders, conseillère communale à Eupen, députée fédérale depuis 2007, présidente du parti libéral germanophone.

les CADRES DU PARTI

Sémillant directeur de la communication du MR, échevin à Chaudfontaine. Dynamique, belle gueule, enthousiaste. Mais, disent ses détracteurs,  » pas beaucoup de fond « .

Pyschologue, conseillère personnelle de Didier Reynders. Fut l’attachée de presse du ministre André Damseaux et attachée au cabinet de Jean Gol où commencera sa collaboration jamais démentie avec Reynders.

Chef de cabinet de Didier Reynders. L’homme de l’ombre par excellence. Licencié en droit de l’université de Liège, comme son patron. Décrit comme brillantissime et… glacial.  » On se demande parfois s’il respire « , souffle une jeune élue.

la garde rapprochée

Député wallon. Porte-parole du MR. Conseiller communal d’opposition à Herve. Ancien chef de cabinet et homme de confiance de Didier Reynders.

Député wallon, bourgmestre de Frasnes-lez-Anvaing. Partisan inconditionnel du maintien de Didier Reynders à la présidence. Affirme que jamais les structures du MR n’ont aussi bien fonctionné qu’aujourd’hui.

Député fédéral et bourgmestre de Chaudfontaine. Président de la fédération provinciale liégeoise du MR.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content