Le vêtement à l'origine du scandale a été retiré de la vente. © capture d'écran h&m

H&M accusé de racisme

Après Zara et son tee-shirt floqué d’une étoile jaune, c’est au tour de la marque suédoise de prêt-à-porter Hennes & Mauritz (H&M) de faire scandale. En cause : une publicité montrant un petit garçon noir portant un sweat-shirt avec l’inscription  » Le singe le plus cool de la jungle  » (Coolest monkey in the jungle). Le cliché a été repéré par l’influente blogueuse britannique Stephanie Yeboah, qui s’en est indignée sur Twitter, s’interrogeant sur  » le processus de réflexion derrière cela « . Face à la pluie d’accusations de racisme sur les réseaux sociaux, notamment de la part du basketteur star de la NBA LeBron James, H&M a présenté ses excuses et supprimé la photo de ses sites, avant de retirer tout bonnement le vêtement de la vente. Trop tard : les musiciens The Weeknd et G-Eazy ont annoncé qu’ils cessaient leur collaboration avec le géant de l’habillement. Et le rappeur Sean Combs, alias P. Diddy, a offert un contrat de 1 million de dollars avec sa marque de vêtements au jeune mannequin noir de la pub H&M.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content