© belga image

Extrême tension entre Israéliens et Palestiniens

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Des affrontements entre forces de sécurité israéliennes et Palestiniens autour de l’Esplanade des mosquées, le vendredi 7 et le lundi 10 mai, des échauffourées à Jérusalem-Est le samedi 8 mai, des tirs de roquettes du Hamas sur Israël et des représailles de Tsahal contre des postes militaires du mouvement islamiste dans le sud de la bande de Gaza, le lundi 10 mai: les tensions étaient extrêmes entre Israéliens et Palestiniens en début de semaine. En cause, une bataille juridique à propos de la propriété de quelques habitations du quartier de Cheikh Jarrah à Jérusalem-Est, revendiquées par des juifs y ayant supposément vécu avant la partition de la ville en 1948, et leurs propriétaires palestiniens, les ayant reçues de la Jordanie qui exerçait la souveraineté sur les lieux après la guerre d’indépendance de l’Etat hébreu. Une crise sur fond de colère croissante des Palestiniens confrontés à la paralysie de leur situation.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content