Désolidarisation envers l’Ukraine

Le Vif

On entend dire souvent que l’Ukraine pourrait résister, voire vaincre la Russie du tsar Poutine. J’en doute… Certes, l’Otan fournit du matériel sophistiqué, mais cela va diminuer. La France a donné 30% de ses propres canons Caesar, elle ne pourra en donner plus. Les Américains ont aussi octroyé une partie de leur propre stock de missiles Javelin. Ils ne pourront pas non plus en donner plus. Il faudrait pour cela rouvrir l’usine qui les fabrique et il faut douze mois pour les manufacturer. Tout comme les Caesar, il faut du temps, idem pour les munitions… Les autres pays de l’Otan sont à la même enseigne. De plus, si la guerre ne se termine pas dans les deux ans, avant l’élection présidentielle US, et une possible victoire des Républicains, Trump ou un autre, l’Amérique ne se solidarisera probablement plus avec l’Otan. En Italie, si l’extrême-droite passe en septembre prochain, je doute également qu’elle reste solidaire. De même, qui remplacera le Premier ministre en Grande-Bretagne? […] Tout cela sans compter l’opinion publique européenne qui pourrait ne plus comprendre qu’il faut se serrer la ceinture «à cause» des Ukrainiens. La Russie, elle, possède des stocks inépuisables, même dépassés, d’armement, et la mobilisation générale n’est pas encore d’application. L’âme russe est tellement habituée à souffrir qu’elle est prête à supporter le malheur très longtemps…

Partner Content