Denis vs Georges-Louis: fin du game

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Pays de Charleroi

C’est toi que je vais m’faire,

Le socialisme, je vais taire,

C’est mon voeu, oui, tais-toi

C’est mon voeu, oui, tais-toi.

Sous le parti rougeoyant

Que la Sambre caresse

Sous les socialos criants

Plein de chants de détresse,

Gît une sombre vision,

Un chômage à tout prix,

Que le socialo wallon,

Si haï de la Patrie,

Extrait d’un puits sans fond.

Pays de Charleroi

C’est toi que je vais m’faire,

Je vais entrer par derrière,

Mon enjeu, oui, c’est toi

Mon enjeu, oui, c’est toi.

J’aime les libéraux

Flamboyant dans la thune

Et le bruit des euros

Résonnant sur mon costume,

J’aime les consommateurs

Animant mon visage,

Et le chant d’mes détracteurs,

Alimentant le clivage,

Je vais faire un malheur.

Pays de Paul Magnette

C’est toi que je vais taire,

Ta fête, je vais te faire,

Morveux, oui, ta fête

Morveux, oui, ta fête.

Caricaturiste des Internets

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content