Chômeurs plus agressifs

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Médiateur au VDAB (le Forem flamand) est un métier de plus en plus risqué. Le nombre d’agressions verbales et physiques de la part de sans-emploi a triplé entre 2015 et 2021, passant de 65 à 205, selon des chiffres communiqués par la ministre de l’Emploi, Hilde Crevits (CD&V). L’évolution est d’autant plus frappante que cette période a été marquée par une nette diminution du nombre de chômeurs. La pression accrue exercée sur les demandeurs d’emploi afin qu’ils retrouvent le chemin du travail expliquerait cette croissance.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content