Cher Mahmoud Ahmadinejad,

(1) Authentique ! Si, si…

Je voudrais vous féliciter, M. le président iranien, pour votre déclaration dans laquelle vous suggérez de déplacer Israël au c£ur de l’Europe (1). C’est que j’ai, tout comme vous, un projet visant à encourager un usage plus créatif de la dérive des continents. Un projet qui me semblait tellement osé que je n’en avais jamais parlé à qui que ce soit. Mais comme vous me semblez, vous aussi, assez doué pour la déconne, je peux vous en toucher un mot.

Vous ne le savez probablement pas, mais la Belgique est un des plus beaux pays au monde. Sauf que, point de vue climat, ce n’est pas exactement ça. Grosso modo, en été, il pleut et il ne fait pas chaud, tandis que, en hiver, il ne fait pas chaud et il pleut. Mon idée aurait donc consisté à larguer les amarres du royaume, pour le déménager, disons, dans les Caraïbes. On aurait demandé aux Jamaïquains de se pousser un peu et, en échange, on aurait promis de soutenir leur production locale en l’offrant aux Flamands qui n’aiment pas les francophones et réciproquement. J’imaginais déjà les frères Happart dodelinant de la tête sur  » Steer me up  » avant de rallumer le joint de Marino Keulen, et cette image m’emplissait d’un bonheur certain.

J’étais donc sur le point d’appeler l’ambassade de Jamaïque quand j’ai entendu parler de votre idée. Mais la voilà la suggestion qu’elle est intéressante ! Donc, on reprend : après 175 ans entre petites pluies et gros crachins, la Belgique quitte son emplacement réservé entre France et Pays-Bas, passe au nord de l’Ecosse, file plein sud, traverse le détroit de Gibraltar (il faudra un peu l’élargir, mais ça devrait passer), croise Israël au sud de la Sicile (tout le monde se fait de grands coucous au passage) et va s’amarrer à son nouveau domicile, tout à fait à l’est de la Méditerranée. Pendant ce temps, Israël pend la crémaillère dans sa nouvelle résidence au large de la mer du Nord et découvre le plaisir d’une bonne petite pluie bien rafraîchissante, l’idéal pour faire refleurir le désert.

Les Belges devront peut-être un peu pousser au chausse-pied, mais ça devrait marcher : La Panne se retrouverait à la frontière libanaise et Arlon à la place d’Eilat. Nos solides Ardennais troqueraient le ski de fond pour le ski nautique et ne s’en plaindraient pas, ils ont déjà vu pire.

Certes, ça rallongerait un peu la route de ceux qui vont au Luxembourg prendre des nouvelles de leurs comptes. Mais, en contrepartie, les pyramides de Gizeh seraient à cinq heures de Bruxelles par la E 411.

Et si ça marche, on pourra essayer d’autres trucs. Plus forcément déplacer des Etats entiers, juste des bouts de territoire qui nous embêtent : envoyons le siège central du Vlaams Belang au pôle Sud. Dewinter pourra y éructer tous les propos qu’il veut, le seul qui l’entendra, ce sera Jean-Marie Le Pen (on y aura aussi déménagé sa villa). Et le palais présidentiel iranien, il ne faudrait pas aussi l’envoyer en Antarctique ?

de marc oschinsky

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content