Bruxelles freine le transport XXL

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

En 2019, la Wallonie et la Flandre signaient avec les Pays-Bas un accord pour l’utilisation, à l’essai, de camions plus longs et plus lourds (VLL) pour le transport de marchandises. Ces véhicules peuvent mesurer jusqu’à vingt-cinq mètres et peser soixante tonnes. Avantages: moins 20% de carburant consommé par tonne transportée et une réduction des gaz émis. La Région bruxelloise a refusé de participer. Les liaisons avec les Pays-Bas, les ports d’Anvers, Gand et Zeebruges, passant par le ring ouest, sont impossibles… empêchant une connexion Sud-Nord de l’Europe. Selon le ministre wallon de la Mobilité, Bruxelles invoque des problèmes liés à la sécurité routière. Les discussions se poursuivent.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content